La châtaigne, un fruit sensible aux insectes et pourritures désinsectisation des châtaignes après récolte traitement thermique et atmosphère contrôlée (méthode CATTS)

Fruits à coque
Année de publication 2017
  (mis à jour le 04 juin 2020)
Source :  CTIFL
Auteur :  S. Lurol, et al.
Réferences : 
Infos CTIFL n°324, septembre 2016, p30-34
InfosCtifl324

La chenille de carpocapse occasionne des dégâts internes sévères sur les châtaignes. Dans le cadre du projet Casdar D²Biofruits*, une méthode de traitement physique, appelée CATTS (Controlled Atmosphere/ Temperature Treatment System), a été évaluée à petite échelle pour désinsectiser les fruits.Objectif : tuer les larves (aux premiers stades de développement) après récolte. Un traitement avec de l’air humide à 45 °C, couplé à une suppression de l’oxygène (anoxie), permet une mortalité totale. La technique doit être à présent validée à grande échelle en évaluant son coût et son impact sur la qualité des fruits. Il sera nécessaire de prendre en compte « l’effet masse » lors des phases de réchauffement puis de refroidissement de volumes importants de châtaignes, ainsi que l’impact de la technique sur le développement de pourritures, autre problématique importante en conservation.