La dérive lors des traitements phytosanitaires : quels moyens pour tenter de la limiter ?

Année de publication 2018
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source : 
IFV
Auteur :  A.Davy
Réferences : 
5ème édition des Rencontres Viticoles d’Aquitaine
La dérive lors des traitements phytosanitaires : quels moyens pour tenter de la limiter ?

Vidéo de 10'24" - 5ème édition des Rencontres Viticoles d’Aquitaine, le 31 janvier 2018 à Blanquefort

Outre les contraintes strictement réglementaires encadrant l’application des produits phytosanitaires à proximité des zones sensibles, le nombre de situations où le vignoble côtoie des zones non agricoles (écoles, habitations..) a fortement augmenté ces dernières années, générant des situations parfois problématiques et ce d’autant plus que les pesticides sont de moins en moins acceptés par la société.

En partenariat avec le SRAL Aquitaine, l’IFV a testé le niveau de réduction de la dérive de produits phytosanitaires permis par le positionnement de filets (3 m de hauteur) entre une parcelle de vigne traitée et l’environnement immédiat de cette parcelle. Il ressort de cette étude que l’utilisation de filets en bordure de parcelle permet d’obtenir un facteur de réduction de la dérive compris entre 2 et 3.