La protection contre les vers de la grappe en viticulture biologique

Année de publication 2014
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source : 
ITAB
La protection contre les vers de la grappe en viticulture biologique

 

Les vers de la grappe, principalement l’Eudémis et la Cochylis, sont des ravageurs très courants de la vigne. Les dégâts, très caractéristiques, se manifestent par la formation de “glomérules”, agglomérats de résidus de boutons floraux et de fils de soie, et sont le fait des chenilles de ces papillons. La protection des vignes contre les vers de la grappe en viticulture biologique intervient tôt, essentiellement sur les pontes ou sur les très jeunes larves. La lutte est généralement basée sur la méthode de confusion sexuelle et les Bacillus thurengiensis (Bt).
Cependant, des difficultés ponctuelles dans la maîtrise de ce ravageur sont apparues ces dernières années, ce qui incite à prospecter d’autres méthodes complémentaires.