Le ravageur émergent Drosophila suzukii : premières expérimentations sur un parasitoïde indigène en culture de fraise sous serre

Légumes fruit
Année de publication 2017
  (mis à jour le 06 fév 2020)
Source : 
CTIFL
Auteur :  Y. TROTTIN et al.
Réferences : 
InfosCTIFL Num 331, mai 2017
premières expérimentations sur un parasitoïde indigène en culture de fraise sous serre

Drosophila suzukii (Matsumara) (Diptera : Drosophilidae) est un ravageur émergent et officiellement identifié en France en 2010. Il provoque des dégâts sur différentes cultures, notamment sur culture de fraises sous abris. En France, des études ont été conduites par le CNRS de Lyon depuis 2012 sur la capacité de différents parasitoïdes de pupes et de larves de Drosophila melanogaster à parasiter D. suzukii. Suite à ces études en conditions de laboratoire, l’efficacité de l’un des parasitoïdes indigènes de pupes Trichopria cf drosophilae a été étudiée en culture expérimentale de fraisiers en 2013 et 2014, en collaboration avec le CNRS et l’INRA de Sophia Antipolis dans le cadre du projet Casdar Drosophila suzukii (2013-2016). Ce parasitoïde s’est montré capable de retrouver  les pupes de D. suzukii dans la culture et de les parasiter sans toutefois pouvoir contrôler le ravageur dans les conditions expérimentales de forte pression.