Lutte autocide

Arboriculture
Année de publication 2014
  (mis à jour le 10 avr 2020)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  Ph.Delval & F.Berger
Réferences : 
Levier PIC "Lutte biologique"
Lutte autocide

La lutte autocide, ou Technique de l'Insecte Stérile [TIS] consiste à introduire au champ en grandes quantités des individus mâles stériles du ravageur cible. Ces individus proviennent d’élevages en masse et sont rendus stériles par irradiation.

Par un phénomène de compétition, les mâles relâchés vont limiter la fécondation des femelles par les mâles naturels fertiles, tandis que leurs propres accouplements ne donneront pas de descendance. Plus le ratio mâles stériles/ mâles fertiles est élevé, plus les probabilités d’accouplement des femelles avec ces derniers est faible et par conséquent plus cette méthode de réduction de populations de ravageurs est efficace.

Cette technique permet d’éradiquer sur de grandes surfaces des insectes ravageurs difficiles à combattre, sans aucun dommage pour l’environnement, ni risque pour la santé.

Mise en œuvre dans plusieurs pays pour lutter contre la mouche méditerranéenne des fruits Ceratitis capitata, (Wied.), ou bien la mouche de l’oignon Delia antiqua, (Meigen), cette méthode reste actuellement sans application en France, mais la recherche s’y penche avec notamment l’apparition de nouveaux ravageurs ayant un fort pouvoir invasif : Drosophilla suzukii, Cydia pomonella, Rhagoletis completa.

Document IAEA