Lutte biologique contre le Cynips du châtaignier : état d'avancement des travaux

Fruits à coque
Année de publication 2017
  (mis à jour le 22 avr 2020)
Source :  CTIFL
Auteur :  B. Hennion
Réferences : 
Infos CTIFL n°314, septembre 2015, p31-35
InfosCtifl314

Pour répondre aux dégâts causés par l’arrivée du Cynips (Dryocosmus kuriphilus) dans la châtaigneraie française, un programme de travail financé par le ministère de l’Agriculture a été initié avec l’ensemble des partenaires de la recherche et de l’expérimentation. Le travail de formation à la reconnaissance du parasite et à la mise en œuvre de la lutte biologique avec le parasitoïde Torymus sinensis a permis de suivre la progression du parasite et de mettre en place la lutte biologique au fur et à mesure de l’extension du cynips. Six laboratoires régionaux ou nationaux sont aujourd’hui en capacité de faire émerger et d’élever le parasitoïde. Son installation dans les châtaigneraies est un succès et son développement laisse augurer d’un futur rétablissement de la situation technico-économique de la châtaigneraie dans les prochaines années.