Lutte physique contre les rongeurs

Arboriculture
Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Vigne
Année de publication 2018
  (mis à jour le 15 avr 2020)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  F.Berger et Ph.Delval
Réferences : 
Levier PIC "Méthodes physiques"
Lutte physique contre les rongeurs

Les problématiques liées aux rongeurs touchent particulièrement les systèmes prairiaux mais peuvent également concerner les parcelles de grandes-cultures, vergers, vignes et cultures maraichères.

Différents dispositifs de lutte physique peuvent être envisagés: 

  • le piégeage mécanique, pour le contrôle de populations faibles. Il faut en général prévoir un temps important de mise en œuvre. Différents types de pièges sont disponibles sur le marché;
  • la mise en place de barrières anti-rongeurs en bordure des parcelles : installation d'un grillage métallique comportant une partie de surface et une partie enterrée, conduisant les ravageurs à longer l'obstacle et les dirigeant vers des pièges positionnés le long de la clôture;
  • l'explosion au gaz des galeries : injection dans le sol d'un mélange d'oxygène et de propane pour le déclenchement d'une onde de choc qui va dans le même temps provoquer la mort des rongeurs et l'effondrement des galeries. Cette méthode peut être utilisée pour le traitement rapide de grandes surfaces.