Projet RéPaRe en verger de pommier : les araignées comme agent de régulation des ravageur

Fruits à pépins
Année de publication 2017
  (mis à jour le 02 juin 2020)
Source :  CTIFL
Auteur :  M. Lefebvre, et al.
Réferences : 
Infos CTIFL n°315, septembre 2015, p36-44
InfosCtifl315

Le rôle des araignées a été étudié car elles semblent importantes dans la régulation des ravageurs. Notre étude montre une importante diversité taxonomique et suggère une efficacité de certains taxons à des moments clés. Deux espèces d’araignées ubiquistes actives en hiver consomment du puceron cendré très précocement (février), et diminuent efficacement l’abondance des fondatrices et le développement des très jeunes foyers de pucerons. Au printemps, les araignées, les Salticidae en particulier, consomment beaucoup de pucerons, sans pour autant parvenir à en réguler les populations. Les araignées consomment également du carpocapse à différents stades (œuf, larves). Enfin, la prédation des araignées sur les autres auxiliaires des vergers (coccinelle, syrphe) semble rester faible ce qui limiterait leur impact négatif.