Protection du fraisier contre le tarsonème : méthodes d’assainissement physique de plants

Petits fruits
Cultures légumières
Année de publication 2013
  (mis à jour le 22 avr 2020)
Source :  CTIFL
Auteur :  A. Bardet, et al.
Réferences : 
Infos CTIFL n°292, juin 2013, p48-54
InfosCtifl292

L’efficacité de trois traitements physiques a été évaluée sur les variétés Gariguette, Charlotte et Cirafine : – l’ionisation de l’air ; – le traitement thermique à 38 °C en atmosphère modifiée (ajout de CO2 et N2) ; – et le traitement à la vapeur à 50 °C. Le traitement à l’ozone (ionisation) a montré une faible efficacité malgré des temps d’exposition élevés (20 % de plants assainis pour 120 h d’exposition). Les traitements thermiques, en atmosphère modifiée avec un ajout d’azote seul (> 95 %), ou un mélange d’azote (70 %) et de dioxyde de carbone (30 %), se sont révélés des traitements efficaces, pour des expositions de 24 h et 48 h. Enfin, le traitement à la vapeur ne semble pas concluant, de par sa difficulté de mise en œuvre (température constante > 50 °C). De plus, l’innocuité de ce dernier traitement reste à évaluer au niveau agronomique.