Robots viticoles et transition agro écologique : gestion de la tonte et des adventices

Année de publication 2018
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source :  IFV
Auteur :  Christophe Gaviglio et Flora Dias (IFV Sud-Ouest)
Réferences : 
Actes de Colloque du V’innoday, Toulouse, le 11 janvier 2018
Robots viticoles et transition agro écologique : gestion de la tonte et des adventices

Cet article interroge sur les pratiques de tontes des robots et particulièrement si des tontes plus rases et plus fréquentes ont une incidence sur la concurrence hydro-azotée exercée par l’enherbement sur la vigne ?

La robotique, en plein développement actuellement, nous permet d’envisager la refonte de nos systèmes de conduite et d’entretien du sol, d’une part en déléguant le temps de travail à des unités totalement autonomes, d’autre part en modifiant la fréquence et l’intensité du travail réalisé.

Ainsi, la hauteur et la fréquence des tontes d’un enherbement couvrant à la fois le rang et l’inter-rang peuvent-elles être totalement revues en étant réalisées par des robots.

La question posée par ce changement de pratique est la suivante : est-ce que des tontes plus rases et plus fréquentes ont une incidence sur la concurrence hydro-azotée exercée par l’enherbement sur la vigne ?