Suivi de la stratégie de sortie du glyphosate – Rapport d’étape

Arboriculture
Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Viticulture
Année de publication 2019
  (mis à jour le 11 déc 2019)
Source :  Assemblée nationale
Auteur :  MISSION D’INFORMATION COMMUNE SUR LE SUIVI DE LA STRATÉGIE DE SORTIE DU GLYPHOSATE
Réferences : 
12 novembre 2019
info glypho

SYNTHÈSE DU RAPPORT D’ÉTAPE DE LA MISSION D’INFORMATION COMMUNE SUR LE SUIVI DE LA STRATÉGIE DE SORTIE DU GLYPHOSATE

Les points abordés sont :

LA DIFFICULTÉ À ÉTABLIR UN « T ZÉRO » DES USAGES EN France

SE SAISIR DES ALTERNATIVES, AVANT LA FIN DE L’ANNÉE 2020 ...

... ET IDENTIFIER LES IMPASSES TECHNIQUES

TROIS PROPOSITIONS DANS LE CADRE DU SUIVI :

– Généraliser les enquêtes sur l’usage du glyphosate au sein de chaque interprofession, en lien avec les instituts techniques agricoles

– Créer une plateforme nationale d’enregistrement des produits phytopharmaceutiques utilisés et du glyphosate en particulier.

  • Faire préciser conjointement à l’INRA et aux instituts techniques agricoles, au plus tard en juin 2020:  
    • les situations (culturales et pédoclimatiques) qui ne pourront supporter un arrêt du glyphosate dès le 1er janvier 2021 sans menacer la survie de l’exploitation, ni son environnement ;
  • ainsi que les délais qu’il faut raisonnablement envisager pour préparer leur sortie définitive ;
  • avec une justification technique de chacune de ces exceptions et une révision annuelle des critères de dérogation (situations et délais).

DEUX AXES DE TRAVAIL POUR LA DEUXIÈME ANNÉE DE LA MISSION :

– Étudier comment améliorer la formation des agriculteurs aux pratiques agricoles sans glyphosate en visitant des lycées agricoles, des chambres d’agriculture et en étudiant les programmes aujourd’hui proposés.

– Analyser, à l’instar des projections réalisées par l’INRA pour la filière viticole, le coût de l’interdiction du glyphosate pour prévoir, le cas échéant, des mesures d’accompagnement financier des agriculteurs dans leur transition dès la fin de l’année 2020