Le passage en agriculture biologique : un défi pour produire propre et faire vivre 3 UTH

Grandes cultures / Polyculture-élevage
Céréales à paille
Cultures fourragères / Prairies
Maïs grain / Sorgho
Année de publication 2016
  (mis à jour le 08 fév 2021)
Source :  Réseau DEPHY
Auteur :  Françoise ROGER - AGROBIO-CONSEIL Ille-et-Vilaine
Réferences : 
Fiche Trajectoire - DEPHY FERME - Décembre 2014 [ftro + ftme]
Trajectoire

[DEPHY FERME] – Groupe GCPE Bio35 - Ille-et-Vilaine

separateur_vert

Points clefs de la trajectoire de cette exploitation

Objectifs et motivations des évolutions

• Assurer une réelle autonomie alimentaire de l’élevage avec des fourrages de qualité et le séchage en grange

• Réduire les charges de l’exploitation en diminuant la part des cultures annuelles et améliorer le revenu

• Produire toujours mieux sans pesticide

• Respecter son sol et le travailler avec application

Les changements opérés

La rotation mise en place lors du passage en bio s’est confirmée et tend à se généraliser davantage sur la ferme. Des modifications sont cependant à noter :

• La diminution du nombre de passages de herse rotative pour la préparation de la terre à maïs (1 à 2 passages en moins)

• L’arrêt du désherbage mécanique sur les céréales d’hiver

• L’introduction d’un radis fourrager en inter-culture entre les céréales et la prairie.

• La période d’implantation de la prairie au printemps, au lieu de la fin d’été pour une meilleure implantation des légumineuses.

• Assurer une réelle autonomie alimentaire de l’élevage avec des fourrages de qualité et le séchage en grange

• Réduire les charges de l’exploitation en diminuant la part des cultures annuelles et améliorer le revenu

• Produire toujours mieux sans pesticide

• Respecter son sol et le travailler avec application