Projet BioREco

Arboriculture
Fruits à pépins
Année de publication 2019
  (mis à jour le 03 mai 2021)
Source :  EcophytoPIC - Cellule d'Animation Nationale DEPHY
Réferences : 
Projet DEPHY EXPE (2012-2016)
Projet BioREco

Méthodologie et expérimentation système pour la réduction de l'utilisation des pesticides en vergers de pommiers

Appel à projet MAA - DEPHY EXPE - 2011


La pomme est une des productions de fruits les plus consommatrices de pesticides. La finalité de ce projet est de concevoir et d’expérimenter des vergers de pommiers permettant de réduire l’utilisation des pesticides, et d’évaluer leurs performances agronomiques, environnementales et socio-économiques. La démarche développée permet également d’approfondir le cadre méthodologique de l’expérimentation système en culture pérenne bas-intrants.

Le projet BioREco a pour objectif de :

  • Analyser pour nos systèmes les variations interannuelles de la réduction de l’utilisation des pesticides et le poids de la variété dans cet objectif,
  • Analyser la cohérence de la combinaison de divers leviers techniques et leurs interactions au sein de chaque système verger,
  • Analyser l’impact environnemental des pratiques et les effets d’une réduction de l’utilisation des pesticides,
  • Proposer une lecture multicritère (agronomique, environnementale, technico-économique et sociotechnique (faisabilité)) des performances des systèmes pour les améliorer et contribuer au développement durable.

Le projet expérimente 9 vergers combinant trois modes de protection (conventionnel, économe en intrants et AB) et 3 variétés de sensibilité différente aux maladies.
Il propose un regard croisé entre une démarche expérimentale (le dispositif BioREco), le réseau FERME Fruits à pépins et la base de données ‘pratiques et données technico-économiques’ du GRCETA, motivés par le même objectif de réduction de l’utilisation des pesticides et de durabilité du verger : leviers mobilisés et conditions de mise en oeuvre, performances agronomiques, environnementales et technico-économiques. La démarche vise également à susciter des interactions larges autour du dispositif et de la connaissance ainsi produite, en lien avec un ensemble d’acteurs : producteurs, conseillers, formateurs agricoles et étudiants…

Thèmes abordés : Malusx floribunda, système de culture, évaluation multicritère, maladie, ravageur, pesticide

Organisme chef de file : INRA Gotheron

Partenaires : Chambre d'Agriculture de la Drôme, EPLEFPA du Valentin, GRCETA Basse Durance

Montant prévisionnel financé : 225 000 €

documents
Accès aux autres ressources documentaires

Le verger est un système de culture pérenne, et cette spécificité a des implications fortes :  Les choix d'implantation doivent être pertinents toute la vie du verger ; La conduite des arbres et les pratiques culturales permettent de préparer et d'assurer une production régulière et de qualité tout en préservant la longévité des arbres. Tout cela est présenté par les partenaires du projet DEPHY EXPE BioREco.

L'arboriculture fruitière est particulièrement consommatrice d'intrants, et notamment de pesticides.  Les attaques de bioagresseurs sont nombreuses et les erreurs de protection peuvent mettre en péril la récolte et le verger sur plusieurs années.  Il existe cependant un certain nombre de méthodes alternatives aux pesticides qui ont prouvé leur intérêt.  Dans BioREco nous avons cherché à combiner entre elles ces méthodes alternatives et à évaluer leur efficacité et leur faisabilité.

La recherche agronomique doit répondre à des attentes sociétales en lien avec la durabilité des systèmes agricoles, avec l'environnement, la santé. Ce sont des questions complexes, difficilement traitables dans expérimentations classiques ou analytiques, qui s'intéressent à l'effet d'un facteur sur une production, ou à l'efficacité d'une technique. Pour répondre à des questions telles que "limiter les pesticides en verger" il faut donc repenser la manière d'expérimenter en travaillant dans la durée et en considérant l'ensemble des facteurs impliqués. Dans BioREco nous avons évalué un ensemble de choix techniques pour atteindre l'objectif de réduire l'utilisation des pesticides : c'est ce que l'on appelle l'approche système.

L'objectif de BioREco est de diminuer l'utilisation des pesticides tout en conservant le potentiel de rendement et la qualité du fruit. Il faut donc évaluer si les vergers atteignent les objectifs fixés à la conception en 2005 et mesurer leurs performances. On peut évaluer de manière spécifique l'efficacité d'une stratégie de protection vis-à-vis d'un bioagresseur et plus globalement les impacts environnementaux de nos pratiques culturales ou la durabilité des vergers expérimentés.