Projet Cors'Expé

Arboriculture
Agrumes
Kiwi
Viticulture
Vigne
Année de publication 2019
  (mis à jour le 03 mai 2021)
Source :  EcophytoPIC - Cellule d'Animation Nationale DEPHY
Réferences : 
Projet DEPHY EXPE (2012-2017)
Projet Cors'Expé

Réduction des intrants phytosanitaires en arboriculture et viticulture corse

Appel à projet MAA - DEPHY EXPE - 2011


En Corse, les cultures sont souvent voisines de zones non agricoles, touristiques, subissant des effets non intentionnels des traitements phytosanitaires appliqués. La problématique des traitements contre les ravageurs des cultures est d’autant plus importante dans les régions insulaires où les déséquilibres environnementaux peuvent avoir des conséquences écologiques désastreuses.
Les enjeux du projet sont multiples : expérimenter des méthodes permettant de réduire les intrants, combiner les méthodes entre elles pour limiter les traitements contre les bioagresseurs afin de garantir et faire évoluer les différents labels de qualité (IGP clémentines de Corse) mais aussi concilier des zones agricoles plus propres avec différents environnements que ce soient des espaces naturels remarquables ou des zones urbaines.


Le projet Cors'Expé a pour objectif de :

  • Réduire d’au moins 30 % les IFT (Indice de Fréquence de Traitement),
  • Garantir la faisabilité en termes de main d’oeuvre,
  • Garantir des coûts de production supportables,
  • Améliorer la biodiversité fonctionnelle dans les parcelles.


La réduction des intrants phytosanitaires passe par la substitution des produits phytosanitaires par des produits de biocontrôle, mais aussi par une réduction du nombre de traitements ou des doses appliquées associée à une meilleure observation. L’AREFLEC et le CRVI, déjà engagés dans la réduction d’intrants depuis de nombreuses années, se mobilisent pour une approche plus globale sur trois cultures majeures en Corse, la vigne, les kiwis et les clémentiniers. Au-delà des solutions de biocontrôle et de la réduction de doses, l’accent est mis sur la favorisation et l’amélioration du service écosystémique des auxiliaires inféodés aux parcelles. Des leviers mécaniques sont aussi expérimentés et utilisés, notamment dans la gestion de l’enherbement.

Thèmes abordés : viticulture, expérimentation système, règles de décision, réduction des pesticides

Organisme chef de file : Areflec

Partenaires : Chambre d'Agriculture Haute Corse et Corse du Sud, CRVI, FREDON Corse, INRA, InterBioCorse, Lycée professionnel de Borgo, Montpellier SupAgro, Office de l'environnement de Corse, Service phytosanitaire de Sicile

Montant prévisionnel financé : 503 674 €