Projet EcoViti Sud Ouest

Viticulture
Vigne
Année de publication 2019
  (mis à jour le 03 mai 2021)
Source :  EcophytoPIC - Cellule d'Animation Nationale DEPHY
Réferences : 
Projet DEPHY EXPE (2013-2018)
Projet EcoViti Sud Ouest

Expérimenter des systèmes viticoles innovants à faible niveau d’intrants phytopharmaceutiques sur le bassin de production Sud Ouest

Appel à projet MAA - DEPHY EXPE - 2012


Les 40 000 ha viticoles du Bassin du Sud-ouest assurent, entre autres, la production d’AOP Gaillac et d’IGP Sud-ouest Blanc et Rouge. Chaque type de production a des particularités qui se traduisent par des raisonnements et des contraintes différenciés en termes de rendement, de qualité du raisin et de qualité sanitaire recherchés.
Le projet EcoViti Sud-ouest a pour finalité de prendre en considération l’ensemble de ces particularités dans la conception de systèmes viticoles innovants. Pour cela, les dispositifs expérimentaux mettent à l’épreuve des solutions, en rupture avec l’utilisation actuelle des intrants insecticides et fongicides, favorisant la mise en place de systèmes innovants ultra-mécanisés dans le cadre de productions installées.

Le projet  EcoViti Sud Ouest a pour objectif de :

  • Concevoir et développer des systèmes de culture viticoles à bas niveau d’intrants.
  • Obtenir un niveau de rendement et de qualité des vins acceptables.
  • Expérimenter des systèmes avec un impact environnemental favorable.
  • Satisfaire les attentes socio-économiques : temps de travaux, pénibilité du travail, coût de production…

Trois prototypes en rupture à bas niveaux d’intrants sont expérimentés en prenant en compte les caractéristiques représentatives du bassin de production. Les dispositifs sont conduits sans emploi d’herbicides. Les règles de décision formalisées permettent de piloter l’ensemble des opérations techniques.
L’originalité du prototype IGP repose sur une mécanisation maximale de l’entretien des systèmes de conduite grâce à l’utilisation des dernières nouveautés issues des agroéquipements viticoles. L’hypothèse est que ces systèmes génèrent une production importante à l’hectare, pouvant accepter un certain niveau de perte.
Le dispositif AOP est conduit en viticulture biologique et introduit la notion de qualité du raisin et le respect des règles de production associées à l’appellation.

Thèmes abordés : vigne, système en rupture, règles de décision, diminution IFT, mécanisation

Organisme chef de file : IFV

Partenaires : Chambres d'Agriculture du Gers et du Tarn,Chambre Régionale d’Agriculture Midi-Pyrénées, Domaine de Mons, Domaine Expérimental Viticole Tarnais

Montant prévisionnel financé : 385 756 €

 

documents
Accès aux autres ressources documentaires

Systèmes de conduite en rupture adaptés aux vignobles du Sud-Ouest. - Les premières assises des vins du Sud - Ouest, 10 et 11 Décembre 2013 à Toulouse. Auteur : VIGUES V., IFV pôle Sud - Ouest

Expécophyto Sud - Ouest :  Résultats d'expérimentation de systèmes à très faibles niveaux d'intrants. Bulletin technique " La grappe d'Autan " , n°102, Février 2015. Auteur : Vinipôle Sud-Ouest France.

Suppression de l’usage des herbicides : enherbement sous le rang - Réseau DEPHY Expé Filière Viticulture: Synthèse 2016 - Focus thématique 2

Réduction drastique de l’usage du cuivre pour lutter contre le mildiou en contexte de systèmes biologiques et biodynamiques - Réseau DEPHY Expé Filière Viticulture : Synthèse 2016 - Focus thématique 6