Projet HORTIPOT

Horticulture – PPAM
Plantes en pot et à massif
Année de publication 2019
  (mis à jour le 03 mai 2021)
Source :  EcophytoPIC - Cellule d'Animation Nationale DEPHY
Réferences : 
Projet DEPHY EXPE (2012-2017)
Projet HORTIPOT

Mise au point d’itinéraires culturaux innovants pour réduire l’utilisation de produits phytosanitaires en production de plantes en pots, hors sol et sous abri

Appel à projet MAA - DEPHY EXPE - 2011


Ce projet permet de mettre en oeuvre pour la production de plantes en pots, hors sol et sous abri, des itinéraires de culture combinant plusieurs méthodes alternatives afin de limiter le plus possible l’utilisation d’insecticides, de fongicides et de régulateurs de croissance. Le travail s’effectue en réseau et a comme vocation de sensibiliser et de promouvoir auprès des professionnels des stratégies de protection plus durables et moins gourmandes en produits phytosanitaires.

Le projet HORTIPOT a pour objectif de :

  • Proposer un ou des systèmes de production globaux éprouvés par l’expérimentation permettant de réduire l‘IFT de plus de 50%, dans lesquels les facteurs de production alternatifs sont combinés entre eux et répondent aux objectifs des productions horticoles durables conduisant à une qualité commerciale des plantes.
  • Pouvoir généraliser les solutions issues de ces expérimentations innovantes à l’ensemble de la production de plantes en pots en France

Ce travail est réalisé sur 4 espèces de référence (Pelargonium, Chrysanthemum, Hibiscus et Poinsettia) réparties entre les différents sites. En termes de méthodologie, deux itinéraires de culture sont envisagés :
- conventionnel mais raisonné pour la lutte chimique,
- innovant avec réduction des intrants chimiques (objectif de réduction au maximum des produits phytosanitaires) et autres intrants ayant un impact sur l’environnement (chauffage, fertilisants, eau).
Les variables et indicateurs mesurés sur les différents sites sont les suivants : productivité et qualité des cultures, suivi des populations de ravageurs et d’auxiliaires ; sensibilité des variétés aux maladies et ravageurs, IFT ; coût de la protection des plantes, bilan économique global.
Les problématiques à prendre en compte dans ce programme d’expérimentation, pour chaque espèce, et qui relèvent des observations terrains sur entreprises, sont les thrips pour le pélargonium, les pucerons et les lépidoptères pour le chrysanthème, les aleurodes pour l’hibiscus et le poinsettia, sans oublier, les régulateurs de croissance pour les 4 espèces. Les leviers pour ces différentes problématiques sont à travailler en priorité.

Thèmes abordés : biocontrôle, lutte intégrée, lutte physique, IFT, méthodes alternatives, produit phytosanitaire

Organisme chef de file : Astredhor

Partenaires : Arexhor Grand Est et Pays de Loire, CDHR Centre, GIE Fleurs et Plantes du Sud-Ouest, Stepp Bretagne

Montant prévisionnel financé : 475 000 €

 

documents
Accès aux autres ressources documentaires

3 Questions à Jean-Marc Deogratias, Chef de projet DEPHY EXPE " hortipot "  GIE Fleurs et Plantes du Sud - Ouest.  La lettre d'information Ecophyto n°8, page 7

Utilisation d'auxiliaires : un exemple en horticulture - Colloque DEPHY Ecophyto, 5 Novembre 2015, Paris. Auteur : J-M Deogratias

Bilan 2014 Ecophyto HORTIPOT - Matinée technique du 18 Frévrier 2015. Auteur : ASTREDHOR