Un système économe pour des vignobles déjà implantés (Chapitre - Système IPM-50%)

Vigne
Année de publication 2019
  (mis à jour le 05 fév 2020)
Source :  CAN DEPHY
Auteur :  Raphael METRAL (Supagro), Yvan BOUISSON (INRA) et Nadine BALS (CA 34)
Réferences : 
Fiche système - Avril 2019 [fsoad]
Un système économe pour des vignobles déjà implantés (Chapitre - Système IPM-50%)

Projet EcoViti Arc Méditerranéen - Site domaine du Chapitre - Système IPM-50%

Mots clés : Observations - Règles de décision - Optidose® - Optipulvé ®

Le mot du pilote de l’expérimentation : «En écartant les coûts d’investissement des interceps, les performances économiques de ce prototype se situent en dessous de la moyenne de la région. Les seuils d’intervention et les règles de décision associées ont été adaptés et sécurisés efficacement en corrélation avec les différentes pressions des bioagresseurs. Les objectifs de baisse de phytos de -50% ne sont pas atteints, cependant la démonstration du bon fonctionnement des outils de réduction par le raisonnement des doses (Optidose®) et par la pulvérisation (Optipulvé ®) est faite. Le prototype ne tient pas compte des changements d’échelle et de l’aspect social sur les prises de risque ressenties et des altérations de la qualité de la récolte acceptables par un vigneron».

Zoom sur les méthodes d’observation et de gestion des maladies