Améliorer l’efficience d’une solution de biocontrôle ou réduire la dose de produits phytopharmaceutiques au moyen d'un adjuvant

Arboriculture
Cultures légumières
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Vigne
Viticulture
Année de publication 2018
  (mis à jour le 17 jan 2022)
Source :  MAA
Réferences : 
Action 2019-018 (Divers) en vigueur à partir du 1er janvier 2019
cepp 18

L’action vise à ajouter un adjuvant, autorisé pour l’usage de bouillie de produit phytopharmaceutique et ne présentant pas de mention de danger pour l’environnement ou la santé, au moment de la préparation de la bouillie de pulvérisation destinée à être appliquée pour la protéger la culture contre les maladies du feuillage. L’adjuvant permet d’améliorer l’efficience d’une solution de biocontrôle ou d’augmenter l’adhésion du produit phytopharmaceutique et son efficacité, et ainsi obtenir le même effet avec une réduction d’usage.

Début de validité au 1er janvier 2019. Remplace l'action 2017-018.

Le titre et le texte a été modifié par l'arrêté du 28 décembre 2021.

Consultez la fiche action pour plus de détails sur ces références. Attention, la fiche action ci-dessous a été modifiée par l’arrêté du 28 décembre 2021 en ajoutant des références commerciales. Veuillez consulter cet arrêté [accès au document] pour compléter la version consolidée ci-jointe.

Substances actives concernées:

  • latex synthétique
  • lécithine de soja
  • esters méthyliques d'acides gras, C16-C18 et C18 insaturés (CAS N°67762-38-3)
  • sulfate d'ammonium (CAS n° 7783-20-2)
  • huile de soja éthoxylée (CAS N° 61791-23-9)