Les Méthodes Physiques dans la lutte contre le mildiou de la vigne

Viticulture
Vigne
Année de publication 2021
  (mis à jour le 30 nov 2021)
Source :  Cellule RIT Cuivre
Auteur :  Chambre d'Agriculture de la Gironde et Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV)
Les Méthodes Physiques dans la lutte contre le mildiou de la vigne

Les solutions actuelles intégrant des produits dans la protection contre le Mildiou étant limitées, la technologie se met au service des viticulteurs pour offrir de nouveau moyens de lutte. Les méthodes physiques, par définition, regroupent les actions ne faisant pas intervenir de processus biologique, biochimique ou toxicologique.

Il existe deux types de lutte physique selon leur mode d'action :

  • Les méthodes actives :

Elles nécessitent de l'énergie et n'agissent qu'au moment de l'application sans présenter de réelle rémanence.

  • Les méthodes passives :

Elles interviennent à travers une modification du milieu et ont donc un caractère plus durable.

 

Peu importe sa nature ou son mode d'action, les méthodes physiques sont exempts des contraintes règlementaires des produits pharmaceutiques comme les Zones de Non Traitement (ZNT), Délais de Ré-Entrée (DRE), Délais d'Avant Récolte (DAR)...

 

Accéder aux fiches sur les Méthodes Physiques en Viticulture :

 

Centre de ressources Cuivre en viticulture
La responsabilité du ministère en charge de l’agriculture ne saurait être engagée.