Réduire les doses phytosanitaires en maïs semence sans labour : c’est possible !

Céréales à paille
Colza
Maïs grain / Sorgho
Soja
Année de publication 2016
  (mis à jour le 15 avr 2020)
Source :  CAN DEPHY
Auteur :  Jérôme PEDOUSSAT, CA 09
Réferences : 
Fiche trajectoire Grandes cultures - Décembre 2014 [ftpci + ftpms + fttp]
Réduire les doses phytosanitaires en maïs semence sans labour : c’est possible !

Points clefs de la trajectoire de cette exploitation

Objectifs et motivations des évolutions

• Réduire les charges phytosanitaires sur des cultures consommatrices (maïs semence) sans impacter la production

• Contrôler les graminées estivales, en l’absence de labour

• Préserver la fertilité des sols

• Préserver l’environnement, limiter l’incidence des pratiques

Les changements opérés

La rotation a peu évolué en 4 ans mais des couverts intermédiaires variés ont été introduits pour favoriser la rupture des cycles et la biodiversité.

Débutées en 2011, les techniques de traitements à dose réduite en conditions optimales d’intervention (bas volume de bouillie) ont permis de générer des économies substantielles.

Le désherbage mécanique (double binage, herse-étrille à l’aveugle), en augmentation, permet de remplacer ou compléter certaines interventions chimiques.