Bacillus subtilis

Viticulture
Vigne
Année de publication 2021
  (mis à jour le 30 nov 2021)
Source :  Cellule RIT Cuivre
Auteur :  Chambre d'Agriculture de la Gironde et Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV)
Réferences : 
Fiche Pratique : SDP - juillet 2021
Bacillus subtilis

Dans le cadre des recherches pour diminuer les doses de cuivre en viticulture, la bactérie Bacillus subtilis a été expérimentée seule de 2003 à 2005 afin de contrôler le Mildiou de la vigne. Cette fiche présente les résultats de ces essais menés en Italie.

 

Bacillus subtilis est soumise à la règlementation 1107/2009 pour une utilisation phytosanitaire. Ainsi, elle est autorisée en tant que substance active au niveau européen. Aujourd'hui, plusieurs produits commerciaux possèdent une AMM française pour une utilisation contre la pourriture grise de la vigne. Ces produits n'ont pour autant pas d'autorisation de mise sur le marché sur la cible Mildiou.

Liste non exhaustive des produits commerciaux : SerenadeMax®, Rhapsody®...

 

Mots clés : Centre de ressources, cellule cuivre - Agriculture biologique - Recherche - Protection du Vignoble -  Maladies - Mildiou - Plasmopara viticola - Alternative au cuivre - Biocontrôle - Microorganismes - Stimulateur de la Défense des Plantes - Réduction des produits phytopharmaceutiques

Aperçu de la fiche - Bacillus

 

Mode d'action

La bactérie Bacillus subtilis agit à plusieurs niveaux : elle rentre en compétition avec les agents pathogènes pour les éléments nutritifs, empêche leur fixation sur la plante tout en stimulant les défenses naturelles des végétaux.

Synthèse d'efficacité

Bacillus subtilis a montré des efficacités intéressantes dans la lutte contre le Mildiou dans les conditions expérimentales présentées comparé à un témoin non traité. Cependant, en forte pression la protection des grappes n'est pas suffisante.  Il pourrait donc être opportun de tester ces produits en France pour acquérir des références sur son efficacité dans nos conditions de culture. Actuellement, Bacillus subtilis ne peut être considérée telle quelle comme une alternative au cuivre.

Bilan d'efficacité de Bacillus subtilis

 Efficacité d'environ 60 % par rapport au témoin non traité.

 

Pour plus d'information, télécharger la fiche complète sur la substance.

 

Contact
""
Cellule RIT
Centre de ressource - Cuivre
Centre de ressources Cuivre en viticulture
La responsabilité du ministère en charge de l’agriculture ne saurait être engagée.