Trichoderma harzianum

Viticulture
Vigne
Année de publication 2021
  (mis à jour le 30 nov 2021)
Source :  Cellule RIT Cuivre
Auteur :  Chambre d'Agriculture de la Gironde et Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV)
Réferences : 
Fiche Pratique : SDP - juillet 2021
Trichoderma harzianum

Dans le cadre des recherches pour diminuer les doses de cuivre en viticulture, le micro-organisme Trichoderma harzianum est expérimenté seul ou en associations avec des doses réduites de cuivre, depuis 2004 afin de contrôler le Mildiou de la vigne. Cette fiche présente les résultats quelques essais exploratoires menés dans le vignoble français.

 

Trichoderma harzianum est soumis à la règlementation 1107/2009. Plusieurs souches sont autorisées en tant que substances actives au niveau européen. Mais aucun produit n’est disponible actuellement pour la protection du vignoble.

 

Mots clés : Centre de ressources, cellule cuivre - Agriculture biologique - Recherche - Protection du Vignoble -  Maladies - Mildiou - Plasmopara viticola - Biocontrôle - Alternative au cuivre - SDP - Réduction des produits phytopharmaceutiques

Aperçu de la fiche - Trichoderma

 

Mode d'action

Trichoderma harzianum est un ascomycète opportuniste et symbiotique. Ainsi, il stimule les défenses des plantes localement et de manière systémique tout en améliorant la détection des pathogènes par la plante.

Synthèse d'efficacité

Malgré certains résultats prometteurs in vitro ou sous serre, l’action des Trichoderma harzianum n'a pas été démontré en conditions réelles de production. Cette substance bien qu'approuvée au niveau européen (pas d'AMM de spécialité en France) ne peut être considéré comme une alternative au cuivre. Des travaux complémentaires pourraient être intéressants pour mieux identifier les conditions de réussite dans le cadre du transfert du laboratoire au champ.

 Efficacité moyenne supérieure à 2 % par rapport au témoin de vraisemblance.

 

Pour plus d'information, télécharger la fiche complète sur la substance.

Contact
""
Cellule RIT
Centre de Ressource - Cuivre
Centre de ressources Cuivre en viticulture
La responsabilité du ministère en charge de l’agriculture ne saurait être engagée.