Fermer
Actualités
Retrouvez ici toute l'actualité de la protection intégrée des cultures et de la réglementation, les événements à venir, les derniers appels à projets de recherche...
Fermer
Thématiques de protection des cultures
Des leviers ou techniques alternatives aux produits phytosanitaires conventionnels et d’autres ressources regroupées en 5 grandes thématiques, pour mettre en oeuvre la protection intégrée des cultures.
Fermer
Focus techniques
Cette rubrique donne accès à des ressources clés et à des bases documentaires, qui utilisent des filtres de recherche plus détaillés et adaptés à la thématique de la base en question.
Auxiliaires & bioagresseurs
Ressources PIC en région et à l'international
Fermer
Réseau DEPHY
Dispositif clé du plan Ecophyto, DEPHY a pour but d'éprouver, valoriser et déployer des techniques et systèmes agricoles, économes en produits phytosanitaires et multiperformants, pour l'ensemble des filières végétales.
Fermer
Décryptage de problématiques
Cet espace a pour vocation de décrypter des problématiques à forts enjeux pour la protection des cultures. Il propose des centres de ressources pour accompagner les acteurs dans l'utilisation des alternatives existantes.
dephyferme

Groupe DEPHY Fermes de l'Oasis (51-10)

Grandes cultures / Polyculture-élevage Autres oléagineux Betterave Céréales à paille Chanvre Colza Cultures fourragères / Prairies Cultures intermédiaires Horticulture – PPAM Plantes médicinales
Autonomie alimentaire
Désherbage mécanique/thermique
Diversification et allongement de la rotation
Fertilité et vie des sols
IAE et lutte biologique par conservation
Année de publication 2019
  (mis à jour le 08 jan 2024)
Carte d’identité du groupe
Des agriculteurs en tour de plaine
Structure de l'ingénieur réseau
CIVAM de l'Oasis
Nom de l'ingénieur réseau
Marion Mounayar
Date d'entrée dans le réseau
2016
10
Nombre d'agriculteurs dans le groupe.
Présentation du groupe

En 2016, un groupe constitué de 11 fermes adhérentes au CIVAM de l'Oasis s'est engagé dans le  dispositif DEPHY Ferme, dans l'objectif d'approfondir leur travail de réduction d'utilisation de produits phytosanitaires. A l'époque, la majorité des membres était en conventionnel mais déjà engagée dans des démarches de reconception de leur système. Au fil des 5 années écoulées, de nombreux échanges ont eu lieu sur des thématiques diverses (reconception, reconnaissance des plantes biodindicatrices, réflexion autour des IAE...) et ont abouti à la réduction globale des IFT des membres. Quatre membres du groupe ont converti totalement leur exploitation en AB, trois sont en conversion et le reste des membres sont toujours en conventionnel à IFT bas. Cinq membres du groupe initial a décidé de renouveler son adhésion pour la période 2022-2026, rejoint par 5 nouveaux membres. Ainsi, 10 fermes adhérentes du CIVAM de l'Oasis sont engagées sur cette période, afin de travailler ensemble sur la thématique commune de la gestion durables des adventices. A noter le renouvellement de l'adhésion de l'exploitation agricole du lycée de St-Pouange dans l'Aube, permettant de toucher les apprenants sur le sujet.


Cultures principales : Céréales, oléoprotéagineux, chanvre fibre, betterave sucrière, PPAM Bio, légumineuses fourragères, légumineuses consommation humaine.

Spécificités du groupe : Groupe mixte conventionnel et bio

Lycées partenaires : Lycée Agricole de St Pouange dans l'Aube

Partenariats locaux : Bio Grand Est, Terres de Liens Champagne Ardenne, ARDEAR, Université de Reims, LPO Champagne Ardenne, Association ReNard

Le regard de l'ingénieur réseau : « C’est une chance d’avoir des fermes aux profils aussi variés dans ce groupe, et des agriculteurs avec des systèmes diversifiés (parfois plus de 10 cultures différentes) et des itinéraires techniques à partager. Cependant, la faible fertilité intrinsèque des terres de craie Champenoise n’est pas un atout pour la réduction des intrants, et les débouchés historiques ne sont plus aussi rémunérateurs. Les agriculteurs du groupe oscillent entre une stratégie de recherche de nouveaux débouchés afin d’être plus libre dans les changements agronomiques, et une réduction forte des intrants, touchant parfois la limite de leurs systèmes.
Le collectif étant le maître mot du réseau CIVAM, l’accompagnement à l’évolution des pratiques imaginé pour les ingénieurs réseaux s’articule étroitement avec le travail mené de manière globale. DEPHY Ferme est un dispositif concret pour faire progresser le groupe dans son ensemble vers plus d’autonomie et de résilience des fermes »

Projet collectif du groupe 2016-2021

Développer l'autonomie des fermes

Thématiques principales du groupe :

  • Renforcer l’autonomie décisionnelle et économique des fermes
  • Conforter les systèmes avancés et amorcer un effet d’entraînement pour les moins avancés en matière de réduction d’utilisation des produits phytosanitaires
  • Valoriser et diffuser les innovations (techniques, organisationnelles, méthodologiques,...)

Autres thématiques travaillées par le groupe et pistes innovantes explorées collectivement

  • Développer les infrastructures agroécologiques et la biodiversité en plaine céréalière
  • Développer des cultures à forte valeur ajoutée pour faciliter la transition agroécologique

Travaux et actions réalisés par le groupe entre 2016 et 2021

Lors de ces 5 années, plusieurs actions ont été effectuées, synthétisées dans le travaux ci-dessous. 2016 a été l'année d'initiation où les seules animations consistaient à établir un plan d'actions précis et d'avoir un temps d'interconnaissance entre les membres. En 2017, des animations autour de la reconception du système de culture ont été effectuées via les outils Mission Ecophyt'eau et le diagnostic de durabilité du réseau CIVAM (https://www.civam.org/ressources/reseau-civam/type-de-document/outil/diagnostic-de-durabilite/). L'année 2018 a été marquée par l'arrivée d'un nouvel ingénieur réseau qui a dû prendre ses marques au sein du groupe et animer des réunions sur d'autres thématiques. A partir de 2019, des formations ouvertes à tous et des échanges ont commencé autour des plantes bioindicatrices et du diagnostic de fertilité des sols. L'année 2020, marquée par la pandémie, a été pauvre en animations collectives qui ont pu reprendre en 2021 lors du remaniement du groupe.

Résultats principaux du groupe

Les membres du groupe ont pu réduire leurs IFT en actionnant différents leviers comme le développement du désherbage mécanique, la diversification culturale,  l'adaptation et l'allongement de la rotation. La raison du faible montant d'IFT du groupe comme observé dans le graphique ci-dessous s'explique par la baisse des conventionnels à un niveau très bas (entre 1 et 3) et la conversion de plusieurs fermes en AB (donc IFT à 0, faisant chuter la moyenne).

Graphique évolution moyenne IFT 2016-2021

Certaines des fermes ont également testé des associations de cultures ou des techniques de désherbage innovants, qui sont intéressant à mettre en avant lors du nouveau projet de groupe. Un des constats pour les exploitations conventionnelles est que les IFT hors herbicides ont pu être diminués par le biais de différents leviers, mais les IFT herbicides sont plus difficiles à réduire. De même pour les fermes entamant une conversion AB qui s'inquiètent de la gestion durable des adventices sans abuser du labour. Ainsi, la thématique commune du nouveau projet de groupe s'est naturellement porté sur la gestion des adventices.

De nouvelles problématiques pour 2022-2026

Le bilan du groupe historique et les réunions de conception du nouveau projet en 2021 ont permis de faire émerger une question centrale commune : comment gérer durablement les adventices ? Cette question centrale en a fait émerger d'autres qui ont ensuite constitué la base de construction du nouveau projet de groupe :

  • Comment reconnaître les adventices présentes sur mes parcelles et qu'est-ce qu'elles indiquent sur son "état de santé" ?
  • Comment prendre une décision adéquate en fonction des adventices observées ?
  • A quel point est-ce que l'on peut tolérer les adventice sur les parcelles ?
  • Quels outils de désherbage utiliser, quand et dans quelles conditions ?
  • Comment adapter la rotation en fonction des adventices présents ?

La problématique globale peut donc se résumer en une seule : comment renforcer l'autonomie décisionnelles des agriculteurs dans la gestion durable de leurs adventices ? Le nouveau projet de groupe a pour ambition de répondre à ces questions, tout en mettant l'accent sur l'autonomie décisionnelle de l'agriculteur à partir d'indicateurs pertinents.

 

Témoignage de la structure :

« Plusieurs fermes membres du CIVAM de l’Oasis sont engagées dans la transition agroécologique depuis quelques années et s’appuient les unes sur les autres pour progresser. Intégrer le réseau DEPHY, c’est capitaliser l’ensemble de nos expériences ainsi que l’expérience du groupe pour montrer, via une plus large diffusion, que la transition est possible pour toutes les fermes. Toutefois chaque agriculteur doit trouver son chemin sans oublier d’échanger avec ses pairs pour ne pas se sentir isolé dans sa démarche. »  Stéphane Mainsant, Président du CIVAM de l'Oasis

Autres infos

Intéressé.e pour participer à une rencontre du groupe DEPHY ? Les tours de plaines, formations et ateliers de co-conception sont ouvertes à ceux et celles qui souhaitent travailler en collectif sur des thématiques de reconception du système de culture, de gestion durables des adventices et d'autonomie décisionnelle.  N'hésitez pas à nous contacter !

Suivez-nous sur
Liens vers les systèmes remarquables
Contact
contact
Marion MOUNAYAR
Animatrice-Coordinatrice - Civam de l'Oasis
0749231317