Fermer
Actualités
Retrouvez ici toute l'actualité de la protection intégrée des cultures et de la réglementation, les événements à venir, les derniers appels à projets de recherche...
Fermer
Thématiques de protection des cultures
Des leviers ou techniques alternatives aux produits phytosanitaires conventionnels et d’autres ressources regroupées en 5 grandes thématiques, pour mettre en oeuvre la protection intégrée des cultures.
Fermer
Focus techniques
Cette rubrique donne accès à des ressources clés et à des bases documentaires, qui utilisent des filtres de recherche plus détaillés et adaptés à la thématique de la base en question.
Auxiliaires & bioagresseurs
Ressources PIC en région et à l'international
Fermer
Réseau DEPHY
Dispositif clé du plan Ecophyto, DEPHY a pour but d'éprouver, valoriser et déployer des techniques et systèmes agricoles, économes en produits phytosanitaires et multiperformants, pour l'ensemble des filières végétales.
Fermer
Décryptage de problématiques
Cet espace a pour vocation de décrypter des problématiques à forts enjeux pour la protection des cultures. Il propose des centres de ressources pour accompagner les acteurs dans l'utilisation des alternatives existantes.
dephyferme

DEPHY Viti Bio en Beaujolais

Viticulture Vigne
Conduite de la vigne et du verger
Désherbage mécanique/thermique
Fertilité et vie des sols
Lutte biologique via substances naturelles et microorganismes
Mesures prophylactiques
Stratégie de couverture du sol
Année de publication 2022
  (mis à jour le 16 jan 2024)
Carte d’identité du groupe
Groupe DEPHY Viti Bio en Beaujolais
Structure de l'ingénieur réseau
Agribio Rhône & Loire
Nom de l'ingénieur réseau
Brieg CLODORE
Date d'entrée dans le réseau
2022
11
Nombre d'agriculteurs dans le groupe.
Présentation du groupe

La constitution de ce groupe est motivée par l’envie d’aller encore plus loin sur la compréhension de leurs vignes, de leurs contextes pédoclimatiques – le sol – sur lequel elle croît et s’équilibre, ainsi que de son environnement proche – le paysage – auquel elles et ils participent. Trois thématiques qui permettent d’engager ou de poursuivre une démarche de réflexion sur le maintien bas intrants voire la réduction de l’utilisation de certaines molécules (cuivre, pyrevert, …). Convaincu·es qu’un sol en bonne santé engendre aussi une vigne en bonne santé, une réflexion approfondie est souhaitée sur l’amélioration de la vie des sols viticoles.

Au-delà de ces axes de travail, le groupe démontre une réelle envie de transfert de pratiques économes en intrants et des leviers de réussite en viticulture biologique. Partie prenante du groupe, le Lycée de Bel Air jouera un rôle déterminant et à part entière sur l’accompagnement des dynamiques de conversion, spécialement pour les futur·es porteur·rices de projet, de plus en plus nombreu·ses en beaujolais

Cartographie des fermes

Principaux cépages : Gamay Noir à Jus Blanc et Chardonnay

Spécificités du groupe : Un groupe représentatif du territoire et des différentes pratiques en viticulture biologique

Lycées partenaires : Lycée de Bel Air

Partenariats locaux : Association Ceps & Charrues, Sicarex, IFV, Chambre d'Agriculture du Rhône, ODG Beaujolais, Beaujolais-Villages et Crus,  Interbeaujolais, ADDEAR
 
 

Regard de l'ingénieur réseau :

Le groupe est constitué de vigneron·nes qui se sont engagé·es ou débutent une démarche de viticulture biologique. Pour beaucoup d’entre eux, le temps de la conversion a été le fruit d’un questionnement de fond sur l’utilisation des produits phytopharmaceutiques de synthèse et ses conséquences sur la santé, l’environnement. En adoptant un cahier des charges biologiques, ces fermes se sont contraintes à l’utilisation de produits moins impactant pour la santé des utilisateurs et l’environnement. Cet engagement dans la réflexion et l’évaluation de leurs pratiques continue aujourd’hui, bien après la conversion pour certain·es, dans des domaines plus vastes que le simple champ des produits phytosanitaires. Le groupe est composé d'un noyau solide de vigneron·nes. Chacun·e souhaite comprendre l'impact de ses pratiques mais également échanger avec ses collègues afin d'avoir un regard extérieur.

Projet collectif et résultats du groupe

Expérimenter, constater et témoigner de la résilience des exploitations viticoles bio du Beaujolais engagées dans un mode de conduite bas intrants et une re-conception agro-écologique de leurs systèmes.

Nuage de mots réalisé avec les vigneron·nes du groupe

Thématiques principales du groupe

Pour les vigneron·nes du groupe, l’enjeu est clair : vivre convenablement de leur métier en sécurisant la qualité et les rendements face aux différentes concurrences possibles : maladies cryptogamiques, insectes nuisibles, enherbement, changement climatique. En mettant en place des techniques spécifiques et l’utilisation de produits phytopharmaceutiques dont l’utilisation est réduite à son plus strict minimum.

 

1) Maintenir et/ou optimiser les traitements proposés en viticulture biologique et développer des méthodes alternatives naturelles et locales

Les vigneron·nes du groupe recherchent des solutions alternatives à certaines molécules problématiques en viticulture (cuivre, pyrèthre, …).

  • Revue des leviers de substitution/réduction des PPP …
  • Expérimenter et sécuriser les alternatives : au cuivre, au soufre, aux insecticides (pyrèthres, bt)
  • Revue des traitements naturels possibles en local (biodynamie, extraits de plantes, thés, Litière Organique Fermentée, homéothérapie, isothérapie poivre …)
  • Développer la compréhension des équilibres de la vigne, appréhender les causes pour anticiper les conséquences par des formations
  • Organisation et suivi des expérimentations de traitements et diffusion des résultats
  • Mise en place de filières d’approvisionnement, partenariats : filières plantes locales, mise en place de matériel en CUMA pour la préparation des préparations

 

2) Comprendre et dynamiser la vie des sols pour une meilleure santé de la vigne

Le Beaujolais possède une complexité de sols qui donne à comprendre la diversité de ses appellations. C’est aussi un véritable casse-tête pour proposer des solutions d’entretien des sols (érosion, forte concurrence de l’herbe, …).

  • Travail du sol dans les différents contextes du Beaujolais (sol, pentes, types de plantations, équipement)
  • Formations à la compréhension du fonctionnement des sols
  • Biodiversité dans la vigne et fertilité des sols : couverts végétaux et engrais verts, vitiforesterie, haies & paysage
  • Expérimenter des techniques innovantes sur la gestion des sols : Vitipastoralisme, , Utilisation de compost en viticulture, Lombriculture, Couverts permanents, Valorisation des déchets agricoles et verts (BRF)
  • S’outiller pour vérifier la résilience des sols vivants

 

3) Produire des références pour la viticulture bio en Beaujolais et accompagner les dynamiques de conversion

Pour le groupe DEPHY Viti Bio en Beaujolais, le volet transfert et valorisation des résultats est une donnée importante permettant la progression des conversions bio en Beaujolais et la facilitation de l'installation des porteur·rices de projet.

  • Etudes technico-économique des domaines à destination des futur·es intallé·es
  • Vulgarisation et transfert via le programme ECOPHYTO TER du lycée de Bel Air
  • Organisation de colloques et/ou séminaires sur la viticulture biologique
  • Partage et échange avec les étudiant·es du lycée de Bel Air : rencontres, cours, visites, stagiaires
  • Rencontre et mise en relation cédant-installé pour dynamiser les installations
  • Journées portes ouvertes chez les vigneron·nes du réseau
  • Parrainage de porteur·rices de projet par des vignerons du groupe
  • Réalisation d’outils de diffusion des résultats du projet

Témoignage de la structure :

Grâce au dispositif ECOPHYTO FERME DEPHY, lancé pour les 5 prochaines années, 12 domaines viticoles du Beaujolais seront ainsi accompagnés afin d'expérimenter, constater et témoigner de la résilience de la viticulture bio. Développer des méthodes de traitement alternatives, naturelles et locales, approfondir le lien entre la santé des sols et celle de la vigne, accompagner les dynamiques des conversions sont autant de thématiques que le groupe développera lors de rencontres, de démonstrations techniques, de voyages d'études, ou de formations.

Avec une franche volonté d'ouverture vers d'autres groupes (GIEE, groupe bio) ou associations (Ceps et charrues, ...), le projet sera aussi l'occasion de tisser du lien technique et humain vers d'autres initiatives en Beaujolais ou ailleurs (Jura, Savoie, ...). Avec un démarrage prévu initialement sur le département du Rhône, nous allons tout faire pour qu’il permette également d'accompagner nos collègues dans la Loire.

L’union fait la force 😃

Geoffroy Subrin, administrateur Agribio Rhône et Loire et viticulteur
(propos recueillis en 2022)

 

 

Suivez-nous sur
Contact
Brieg Chargé de mission Viticulture Biologique
Brieg CLODORE
Ingénieur réseau - Agribio Rhône & Loire
0658486471