dephyferme

Groupe DEPHY Bio J.V. de Haute-Saône

Cultures légumières Légumineuses Grandes cultures / Polyculture-élevage Céréales à paille Cultures fourragères / Prairies Maïs grain / Sorgho
Autonomie alimentaire
Désherbage mécanique/thermique
Diversification et allongement de la rotation
Fertilité et vie des sols
Travail du sol simplifié/non labour
Année de publication 2019
  (mis à jour le 29 juil 2022)
Carte d’identité du groupe
Structure de l'ingénieur réseau
Chambre d'Agriculture de la Haute-Saône
Nom de l'ingénieur réseau
Juliette GUESPIN
Date d'entrée dans le réseau
2016
14
Nombre d'agriculteurs dans le groupe.
Qu'est ce qui ce cache derrière le groupe DEPHY BIO J.V. ?

Le groupe DEPHY BIO J.V. de Haute-Saône est composé de 14 exploitations en polyculture-élevage et en Grandes Cultures.

Pourquoi ce nom ? Le « BIO J’y vais » permet de mettre en avant la faisabilité technique et économique d’un système en bio et des diffuser nos résultats afin de montrer au public agricole que ces systèmes sont viables. Dans le nom « BIO J.V. », il y a également le côté Jeunes et Vieux des agriculteurs, que ça soit par l’âge des membres ou par l’âge de leur conversion en BIO, certains en AB depuis 20 ans et d'autres tout juste convertis.

Le groupe est très diversifié et nous pensons que c’est sa force première. Il est diversifié par rapport aux âges du groupe (4 membres ont moins de 28 ans), par rapport aux dates d’engagement en AB : plus de 20 ans, 10 ans, 5 ans et 2 ans et pour finir par rapport aux types de productions : 6 éleveurs laitiers (produisant tous des céréales), 5 éleveurs allaitants (produisant majoritairement de la céréale) et 3 céréaliers purs. Les agriculteurs plus « historiques » permettent d’accompagner les conversions et changement de système des plus jeunes. La diversité des membres amène richesse, créativité et idées novatrices applicables à des systèmes pourtant d’entrée différents. Cette diversité permet d’enrichir les leviers pour palier à l’utilisation de produits phytosanitaires et d’intrants extérieurs. Pour finir, la diversité des systèmes d’exploitation permet d’acquérir un panel de références techniques et économiques afin de solidifier nos résultats car ils sont plus représentatifs de la ferme France, elle-même diversifiée.

 

 

Cultures principales : Blé, soja, maïs, orge, méteil, luzerne, pois, féverole, colza

Spécificités du groupe : Agriculture bio, diversité des systèmes de production, autonomie, cultures associées, TCS

Partenariats locaux : Chambres d’agriculture

Le regard de l'ingénieur réseau :

La diversité des membres du groupe créé une richesse dans le partage de techniques, de pratiques et de savoir-faire. En effet, le groupe est composé de polyculteurs-éleveurs en bovins allaitants, laitiers et de céréaliers. Les membres du groupe sont très engagés à vouloir améliorer leurs pratiques en vue de sécuriser les itinéraires techniques de culture AB. Ils sont tous à la recherche d'autonomie dans leurs systèmes, autant les éleveurs à travers l'autonomie protéique et fourragère que les céréaliers au niveau de la fertilisation (en particulier azotée).

L'accompagnement s'effectue de manière collective et individuelle. L'accompagnement collectif du groupe évolue en fonction des besoins, demandes et de la saison : tours de plaines, visites de fermes, formations, réunions techniques et bilans de campagne.

Le groupe est motivé et dynamique ce qui permet d'avancer petit à petit dans l'atteinte des objectifs du groupe.

Projet collectif et résultats du groupe

Sécuriser les itinéraire techniques en AB 

L'objectif principal du groupe est de sécuriser les itinéraire techniques en AB notamment par rapport à l'adaptation au changement climatique et de montrer que des alternatives aux produits phytosanitaires sont possibles agronomiquement et viables économiquement.

Thématiques principales du groupe :

  • Sécuriser les itinéraires techniques (itk) : réduire la variabilité des rendements et adapter les itk ainsi que les espèces ou variétés au changement climatique
  • Maîtriser les itk à travers la gestion des adventices et le pilotage de la fertilisation des cultures.
  • Maintenir la fertilité des sols : maintien ou augmentation des taux de matière organique dans les sols
  • Développer les associations culturales en système céréalier et en élevage. Identifier la faisabilité technique et économique de chaque association.
  • Implanter des couverts végétaux, engrais vert et couverts pérennes et travailler sur les techniques, dates et stades de destruction.
  • Elaboration de références techniques et économiques en grandes cultures AB
  • Réduction du travail du sol

 

Autres thématiques travaillées par le groupe et pistes innovantes explorées collectivement

  • Mise en place d'expérimentations annuelles (exemple : engrais vert, semis sous couvert de blé et de méteil, rotation culturale de méteil avec les mêmes espèces implantées chaque année, variétés précoces / tardives, nouvelle espèces etc.)

 

Résultats du groupe 

2017 : mise en place du groupe, structuration du groupe et identification des objectifs à atteindre.

  • Bilan de campagne et tours de plaine réalisés.
  • Suivi des expérimentations chez les agriculteurs.
  • Réalisation de deux journées techniques "les graines de protéagineux, un pas de plus vers l'autonomie ?"

2018 : orientation des objectifs du groupe sur les productions végétales / associations culturales.

  • Bilan de campagne et tours de plaine réalisés.
  • Suivi des expérimentations chez les agriculteurs.
  • Organisation de 2 journées techniques de formation "trier, stocker ses céréales à la ferme : autonomie, valorisation et économie d'intrants".

2019 : orientation des objectifs du groupe sur la fertilité biologique et physique des sols.

  • Bilan de campagne et tours de plaines réalisés (méteils grains, méteil ensilés, couverts végétaux, essai mélange prairiaux, féverole pure ou associée, sorgho grain).
  • Création d'un groupe GAÏA. 4 demi-journées ont été réalisées avec un spécialiste pédologue
  • Mise en place d'essais de couverts végétaux et d'engrais vert.
  • Formation "lire et interpréter la fertilité des sols".


2020 : orientation des objectifs sur les semis sous couverts et la gestion du désherbage

  • Bilan de campagne et tours de plaines réalisés (visite de chaque ferme des membres du groupe)
  • Mise en place d'expérimentations de semis sous couvert.
  • Suivi de la fertilité physique des sols et de l'évolution des rendements.

Témoignage de la structure :

En faisant le choix d’accompagner deux réseaux d’agriculteurs dans le cadre du dispositif DEPHY, la Chambre d’agriculture de Haute-Saône affirme son soutien à l’innovation dans les exploitations agricoles du département, à la démarche de groupe et à la mise au point de systèmes de culture économes en produits phytosanitaires et performants économiquement.

Autres infos
Suivez-nous sur
Contact
Juliette Guespin - animatrice groupe DEPHY BIO J.V.
Juliette GUESPIN
Conseillère en Agriculture Biologique, réseau DEPHY GCPE et maraîchage - Chambre d'Agriculture de Haute Saône
03 84 77 14 70 - 06 42 10 75 74