Fermer
Actualités
Retrouvez ici toute l'actualité de la protection intégrée des cultures et de la réglementation, les événements à venir, les derniers appels à projets de recherche...
Fermer
Thématiques de protection des cultures
Des leviers ou techniques alternatives aux produits phytosanitaires conventionnels et d’autres ressources regroupées en 5 grandes thématiques, pour mettre en oeuvre la protection intégrée des cultures.
Fermer
Focus techniques
Cette rubrique donne accès à des ressources clés et à des bases documentaires, qui utilisent des filtres de recherche plus détaillés et adaptés à la thématique de la base en question.
Auxiliaires & bioagresseurs
Ressources PIC en région et à l'international
Fermer
Réseau DEPHY
Dispositif clé du plan Ecophyto, DEPHY a pour but d'éprouver, valoriser et déployer des techniques et systèmes agricoles, économes en produits phytosanitaires et multiperformants, pour l'ensemble des filières végétales.
Fermer
Décryptage de problématiques
Cet espace a pour vocation de décrypter des problématiques à forts enjeux pour la protection des cultures. Il propose des centres de ressources pour accompagner les acteurs dans l'utilisation des alternatives existantes.
dephyferme

Groupe DEPHY Polyculture-élevage 65

Grandes cultures / Polyculture-élevage
Désherbage mécanique/thermique
Diversification et allongement de la rotation
Fertilité et vie des sols
Stratégie de couverture du sol
Année de publication 2019
  (mis à jour le 10 juin 2024)
Carte d’identité du groupe
Tour de plaine
Structure de l'ingénieur réseau
Chambre d' Agriculture des Hautes-Pyrénées
Nom de l'ingénieur réseau
Mathilde RUDLOFF
Date d'entrée dans le réseau
2016
12
Nombre d'agriculteurs dans le groupe.
Présentation du groupe

Le collectif se créer en 2012 et regroupe des exploitations de polyculture élevage dans la zone de l'Astarac. Aujourd’hui constitué de 12 exploitations suite au réengagement de 2021, les cultures principales sont le maïs, le blé, le soja et le colza. Les sols sont majoritairement limoneux à limoneux sableux, correspondant à l’appellation locale de« boubènes ».

Les agriculteurs travaillent dans le but d’améliorer la structure et l’activité biologiques des sols, de permettre une meilleure infiltration de l’eau  ainsi que d’améliorer  l’autonomie protéique et  fourragère des animaux. Différents leviers sont ainsi mis en place tel que le semis sous couvert de maïs, le désherbage mécanique, la lutte biologique, l’utilisation de variétés résistantes…

Enfin, la totalité des agriculteurs du groupe recherchent des productions à hautes valeurs ajoutées et visent une optimisation du produit.

 

 

Cultures principales : Maïs, Blé, Soja, Colza, Prairie

Lycées partenaires : LPA de Mirande

Le regard de l'ingénieur réseau :

 « J’ai cette volonté d’accompagner le changement de pratiques agricoles afin de répondre aux enjeux économiques, environnementaux et sociétaux.  C’est dans ce cadre que je suis en charge d’animer ce réseau de ferme en polyculture élevage. La diversité de productions (céréales et polyculture élevage) et d’expériences  du groupe nous permet d’explorer diverses méthodes alternatives. Le partage ainsi que l’échange de connaissances favorisent également le renouvellement et l’évolution des exploitations.  »

 

Projet collectif et résultats du groupe

Titre de projet collectif  

Mise en culture en travail simplifié dans les couverts permanents. Couverture permanente des sols et production principale implantée en travail simplifié

Dans les systèmes de cultures type :

Identifier les gains financiers et  baisser l’IFT Herbicide par un changement de pratique de désherbage et une réflexion sur la rotation.

Thématiques principales du groupe :

  • Diversification des cultures avec la mise en place de cultures à haute valeur ajoutée
  • Allongement de la rotation
  • Développement du désherbage mécanique et du faux semis
  • Réduction du travail du sol
  • Autonomie fourragère et protéique
  • Mise en place de couverts en interculture

 

    Résultats du groupe

              Evaluer l'impact sur le rendement d'une réduction à 40cm de l'inter-rang :

    Dans les systèmes de semis direct, il est nécessaire de travailler sur la couverture du sol pour éviter la propagation de mauvaises herbes, sans augmenter l’IFT. Le collectif a ainsi travaillé sur des techniques préventives de gestion des mauvaises herbes.

    Différentes modalités ont été misent en place faisant varier l’inter-rang  (80cm et 40cm) ainsi que la variété. L’essai a montré une augmentation de 30 q/ha pour une même variété mais combiné avec une augmentation de la densité de semis (+15% en nombre de grains).

    Des résultats pluri-annuels ainsi que l'association d'une notation de pression adventices permettraient d’établir une conclusion fiable. En effet, une réduction de l’inter-rang semble limiter le développement des mauvaises herbes.

    Evolution des IFT 2016 à 2018

    Résultats du groupe :

    La reconception de systèmes de certaines exploitations (allongement de la rotation, diversification des cultures…) ainsi que la diversité de leviers mobilisés (biocontrole, décalage des dates de semis, ajustement de la densité de semis…) a permis à la majorité des exploitations du groupe de conserver voir de réduire leurs IFT. La gestion des adventices soit la réduction de l’utilisation d’herbicides reste cependant la principale problématique du groupe.

    Témoignage de la structure :

     Le groupe DEPHY des coteaux d'Astarac a été créé l'été 2016 avec 11 Polyculteurs éleveurs du Groupement de Développement Agricole (GDA) pratiquant les TCS (Techniques Culturales Simplifiées du travail du sol).

    Les systèmes de culture sont composés de prairie, de luzerne, et de grandes cultures (maïs, soja, blé, tournesol).

    9 agriculteurs sur 11 sont éleveurs de porc (noir de Bigorre ou rose), palmipèdes, bovins viandes et laits.

    Les 11 agriculteurs ont la volonté d'atteindre l'autonomie alimentaire pour leur troupeau.

    Le principal enjeu est de rendre « plus robuste » économiquement leur système d'exploitation.
    L'introduction des TCS demande un accompagnement spécifique en particulier pour l'implantation des méteils, céréales à paille, CIVES.

    Autres infos
    Suivez-nous sur
    Contact
    Mathilde RUDLOFF
    Ingénieur Réseau - Chambre d'Agriculture des Hautes Pyrénées