Soumis par admin_smile le lun 28/11/2016 - 15:50

(image en en-tête: Déchaumage au cultivateur ; auteur: Jean-Pol GRANDMONT ; licence: (CC BY 3.0)) Date de dernière modification: 13/12/2011 Contributeurs initiaux : Vianney Estorgues CA 29 vianney.estorgues(at)finistere.chambagri.fr St Pol de Leon (29) Julien Halska INRA julien.halska(at)grignon.inra.fr Epoisses (21) Vincent Lefèvre ISARA vlefevre(at)isara.fr Lyon (69) Rémy Ballot INRA remy.ballot(at)grignon.inra.fr Grignon (78) Adeline Michel CERFRANCE Normandie amichel(at)50.cerfrance.fr Fleury sur Orne (14) Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @   Détruire les résidus du précédent (travail du sol superficiel, inférieur à 10 cm) moins d'une semaine après la récolte si la parcelle est sale et/ou que le stock semencier de surface est important et que la période d'interculture est courte. Contre les vivaces, un déchaumage profond avec un outil à dents est préférable. Dans un second temps, détruire les adventices levées (de préférence mécaniquement) avant le semis de la culture suivante. En l'absence de problèmes d'adventices, un déchaumage superficiel permet également de restaurer les capacités d'infiltration du sol après la récolte. En cela un travail du sol superficiel après la récolte est une alternative à l'usage de glyphosate.

URL
http://www.geco.ecophytopic.fr/geco/Concept/Realiser_Un_Travail_Du_Sol_Superficiel_Apres_La_Recolte