Choisir des semences / des plants de bonne qualité sanitaire

Arboriculture
Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Viticulture
Vigne
Année de publication 2018
  (mis à jour le 16 fév 2021)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  M.Gayrard, F.Berger et Ph.Delval
Réferences : 
Levier PIC "Matériel végétal"
Choisir des semences / des plants de bonne qualité sanitaire

Levier PIC "Choisir des semences / des plants de bonne qualité sanitaire"

Une attention particulière doit être portée à la qualité sanitaire des semences et des plants, pour que ceux-ci ne soient pas sources de contamination. Il s'agit donc dans ce levier, de choisir des semences ou plants certifiés, indemnes de bio-agresseurs dont la lutte en culture est difficile ou impossible.

Ressources associées

geco2dephyautres


La qualité des semences et des plants utilisés détermine le succès des récoltes à venir. Elle permet, pour les semences, de compter sur une bonne germination et une vigueur correcte à la levée et ainsi de réduire l'incidence de certains pathogènes et ravageurs de début de cycle.

 

Les semences et plants de mauvaise qualité sanitaire pourraient introduire différents bioagresseurs sur la parcelle :

  • des maladies si les sujets ou greffons sont atteints de viroses ou de bactéries pathogènes, ou présentant un système racinaire altéré par des cryptogames
  • des graines d'adventices résistantes aux herbicides ou de plantes envahissantes
  • de nouveaux bioagresseurs peuvent être introduits sur un territoire indemne par ce biais.

En cultures annuelles, il est donc préférable de choisir des semences certifiées (indemnes de bioagresseurs à un taux très élevé), mais si l'on préfère utiliser des semences de ferme, il faudra alors prendre toutes les précautions nécessaires (tri, etc.), et traiter les semences en fonction des risques (chimie ou autres méthodes).

En cultures pérennes, l'utilisation de plants certifiés est également conseillée. Dans certaines cultures pérennes ou maraîchères, le greffage peut conférer, outre l’effet du porte-greffe, une adaptation au milieu mais également une tolérance ou résistance à certains bio-agresseurs dont l’origine est tellurique. L’exemple le plus évident reste la résistance au phylloxera en vigne mais de nombreux cas sont développés en cultures légumières.

geco levier pic
Image
semences

Titre
Fiche GECO

Résumé
 

Ne pas introduire de bioagresseurs via les semences

Objectif : Limiter les contaminations via les semences : graines d'adventices, pathogènes

Consulter la fiche GECO
dephy_levier pic
autres levier pic
Autres ressources

Fiches Guide ECOPHYTO

Fiches Guide sur les pratiques alternatives aux produits phytosanitaires - Rhône-Alpes

Mots clés pour rechercher des contenus liés

#Certification fruitière  ;  #Certification des semences  ;  #Greffage  ;  #Porte-greffe  ;  #Qualité sanitaire des plants  ;  #Plants sains