Conduite de la culture de lin sans intrants

Grandes cultures / Polyculture-élevage
Cultures fourragères / Prairies
Lins
Année de publication 2021
  (mis à jour le 08 avr 2021)
Source :  Réseau DEPHY
Auteur :  Guillaume BEAUER, Réseau des CIVAM Normands
Réferences : 
Fiche Pratique remarquable - DEPHY FERME - Novembre 2020
Fiche pratique remarquable

[DEPHY FERME] - Groupe DEPHY Pays de Caux - Seine-Maritime

Mots clés : Diversification et allongement de la rotation - Reconception de systèmes - Gestion des adventices, enherbement - Valorisation de filière et Qualité produit - Agriculture biologique - Autosuffisance alimentaire

 

Origine de la pratique et cheminement de l’agriculteur :

L’agriculteur avait arrêté le lin conventionnel en 2012 pour se concentrer sur la production laitière en travaillant l’autonomie, donc l’implantation de prairie pour valoriser au mieux le pâturage et le séchoir en grange. Le mélange céréalier a été introduit dans la même logique. Suite à un problème technique du séchoir et contraint de réduire temporairement la surface d’herbe, il a fallu ré-introduire une nouvelle culture. Le lin a paru être une meilleure option qu'une céréale pour l'agriculteur : possibilités de débouché en bio, cycle court de 100j, culture de printemps, itinéraire maitrisé.