Implanter des cultures intermédiaires à effet allélopathique négatif ou biocide : biofumigation

Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Année de publication 2018
  (mis à jour le 14 juin 2021)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  M.Gayrard, F.Berger et Ph.Delval
Réferences : 
Levier PIC "Pratiques culturales"
Implanter des cultures intermédiaires à effet allélopathique négatif ou biocide : biofumigation

Levier PIC "Implanter des cultures intermédiaires à effet allélopathique négatif ou biocide : biofumigation"

La biofumigation est une méthode biologique visant à contrôler le développement de bio-agresseurs (agents pathogènes et ravageurs du sol, adventices en germination) dans le sol par l'utilisation de certaines plantes ayant des effets allélopathiques.

Ressources associées

geco2dephyautres


 

Ces plantes à effets allélopathiques produisent des substances qui agissent après biodégradation de la matière organique de la plante concernée. Cette technique nécessite donc d’installer une culture intermédiaire pour avoir un effet sur la culture suivante. Le choix de cette culture intermédiaire est donc influencé par le bio-agresseur à combattre. 

geco levier pic
Image
biofumigation

Titre
Fiche GECO

Résumé
 

Qu'est ce qu'une culture allélopathique et la biofumigation ?

Objectif : incorporer des résidus au sol et dégradation en composés toxiques

 

consulter la fiche geco
dephy_levier pic
autres levier pic
Autres ressources

Fiches Guide ECOPHYTO

Mots clés pour rechercher des contenus liés

#biodésinfection  ;  #allélopathie  ;  #biofumigation