Implanter une culture intermédiaire attractive pour les auxiliaires et pollinisateurs

Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Année de publication 2021
  (mis à jour le 08 fév 2021)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  M.Gayrard et Ph.Delval
Réferences : 
Levier PIC "Infrastructures Agroécologiques"
Implanter une culture intermédiaire attractive pour les auxiliaires et pollinisateurs

Levier PIC "Implanter une culture intermédiaire attractive pour les auxiliaires et pollinisateurs"

Les cultures intermédiaires peuvent constituer une infrastructure agroécologique intéressante lorsqu'elles sont choisies et entretenues de façon à attirer les auxiliaires et pollinisateurs. Ces zones réservoirs temporaires peuvent fournir un refuge et des ressources alimentaires à des périodes intéressantes, comme à l'automne où les ressources alimentaires se font parfois rares. 

Ressources associées

geco2dephyautres


Implanter des cultures intermédiaires favorisant les auxiliaires et pollinisateurs permet de compléter l'offre en infrastructures agroécologiques du territoire. Ces zones habituellement dédiées aux cultures peuvent fournir un refuge et des ressources alimentaires aux auxiliaires, temporairement le temps de l'interculture. Il est important d'implanter ces couverts mellifères en tenant compte des précédents culturaux et de la culture suivante ; en effet, les espèces choisies doivent pouvoir arriver à floraison pour jouer leur rôle d'attraction sur les auxiliaires. Attention toutefois à ne pas annuler l'effet positif de cette infrastructure en effectuant un entretien inadapté.

 

Les intérêts des cultures intermédiaires fleuries dépendent à la fois de leur positionnement, des caractéristiques de la flore présente et des dates de floraison : 

  • possibilité d’hivernation et d'alimentation pour la faune
  • corridor biologique pour certains organismes
  • fonctions de protection des milieux : eau, sol ; zone tampon.

Il est difficile de définir les critères les plus favorables pour l’implantation de ces couverts. Ceux-ci dépendent bien entendu d’un triptyque « région – plante cultivée – bio-agresseurs » qui peut, de plus, évoluer au cours du temps. Néanmoins, sans établir une définition précise, on peut évoquer les caractéristiques suivantes :

  • Diversité des espèces (les mélanges d'espèces sont conseillés : périodes de floraison plus longues, types de fleurs et couleurs variés)
  • Étalement des ressources alimentaires

Le choix des espèces à semer se fera en fonction de leur intérêt mellifère, de leurs dates de semis et de floraison, du précédent cultural et de la culture suivante, obligation réglementaire mais également des objectifs de l'agriculteur qui peuvent être multiples pour une même culture intermédiaire : éviter la montée en graines, récolter ou non la culture intermédiaire, mode de destruction, etc.

geco levier pic
Image
cultures intermédiaires

Titre
Fiche GECO

Résumé
 

Implanter des cultures intermédiaires attractives pour les auxiliaires

Objectif : attirer les auxiliaires en leur fournissant des ressources alimentaires (fleurs)

consulter la fiche geco
dephy_levier pic
autres levier pic
Autres ressources
 

Ouvrage

Plantes d’intérêt apicole de Martinique : gestion et valorisation en milieu agricole, FREDON Martinique, Auteurs :  Chloé Pierre et Eddy Dumbardon-Martial, Octobre 2020 - 112 pages

Articles et brochures

Article web ITSAP "Ressources alimentaires pour les abeilles", publié en 2015

Brochure "Liste de plantes attractives pour les abeilles", juin 2017

Fiches pratiques issues du projet IBIS (CASDAR 2007) Mots clés pour rechercher des contenus liés

#couvert fleuri#couvert pollinisateur#interculture pollinisateur  ;  #couvert apicole  ;  #couvert mellifère