Note technique 2021 sur les résistances aux maladies de la vigne

Viticulture
Vigne
Année de publication 2020
  (mis à jour le 01 mar 2021)
Source :  IFV
Auteur :  collectif
Réferences : 
Publié le 23 février 2021
mildiou

De manière générale, la prévention et la gestion des résistances reposent sur la diversification de l’usage des modes d’action, qui s’appuie sur différentes stratégies : limitation des traitements, association de modes d’actions différents, alternance des modes d’action, mosaïque territoriale et modulation de la dose (peu utilisée en viticulture pour gérer la résistance). Les stratégies anti-résistance visent à maximiser l’hétérogénéité de la sélection par les fongicides et ainsi à réduire l’adaptation des populations.

Cette note liste toutes les substances actives rentrant dans la composition des produits autorisés au moment de sa rédaction pour protéger la vigne contre le mildiou, l’oïdium, la pourriture grise et le black rot. Les recommandations indiquées dans les tableaux visent prioritairement à prévenir et gérer spécifiquement les phénomènes de résistance. Selon les situations, il s’agit soit de limiter, voire de stopper la progression d’une résistance récemment détectée, soit d’optimiser l’efficacité au terrain des modes d’action pour les résistances largement établies. Il s’agit de limiter ainsi l’impact négatif d’applications répétées de fongicides rendues moins efficaces, voire inutiles, à cause des phénomènes de résistance.

Les anciennes notes

Mildiou, oïdium, botrytis, black-rot

note 2020

note 2019

Mildiou, oïdium, botrytis

note 2018

Mildiou et oïdium

note 2017