La reconnexion verger-élevage

Arboriculture
Année de publication 2021
  (mis à jour le 29 avr 2021)
Source :  GIS Fruits
Auteur :  Thomas Soudet, Marie Epaminondas, Yassine Chafik - Rapport de projet étudiant Agrocampus Ouest
Réferences : 
Mars 2021
élevage verger

Dans un contexte de transition vers l’agroécologie, la conception de nouveaux systèmes de production conduit dans certains cas à renforcer le couplage végétal-animal et dans le cas des productions fruitières, à reconnecter l’arboriculture et l’élevage. Cette pratique pourtant ancienne a été fragilisée au fil des ans par une spécialisation croissante des ateliers de productions et une perte progressive de connaissances et savoir-faire des producteurs en la matière.

C’est dans ce contexte, que le projet REVE (Reconnexion Verger Elevage) a été mis en place. Soutenu par les GIS fruits et Avenir-élevage, ce projet vise à réaliser un état des lieux des pratiques existantes en France à partir d’une enquête destinée aux arboriculteurs pratiquants le couplage verger-élevage.

Cette enquête est basée sur un questionnaire comprenant 5 rubriques dont l’une spécifiquement axée sur la fertilisation organique. Elle a permis de recueillir 24 témoignages qui ont été confronté aux données bibliographiques existantes. Les résultats ont permis de proposer une typologie des couplages existants et d’identifier les objectifs visés par les pratiquants et leur perception des systèmes couplés.

Le couplage offre de nombreux avantages. Les agriculteurs mettent en avant une gestion de l'enherbement améliorée, une meilleure prophylaxie (gestion des ravageurs), et une baisse de l’impact environnemental (biodiversité). Le bien-être animal est également amélioré. En revanche, cette pratique aboutit à une complexification importante de l’organisation du travail, souvent difficile à gérer. L’approfondissement de l’analyse concernant les effets du couplage sur le raisonnement et les pratiques de fertilisation en verger met également en avant différents intérêts potentiels de ces pratiques. Néanmoins, elle pointe également les nombreuses interrogations à lever pour bien maitriser ces pratiques et en particulier l’évolution de ces matières organiques animales restituées au sol. D’autres études et moyens doivent être apportés afin de consolider le couplage verger-élevage.