Phoma du colza : biologie et symptômes

Colza
Année de publication 2012
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source :  CETIOM
Auteur :  CETIOM
Réferences : 
<DatePublication>2012-08-02</DatePublication>
Phoma du colza : biologie et symptômes

Le champignon (Leptosphaeria maculans) se conserve sur les pailles des cultures contaminées, sur lesquelles il produit des fructifications (périthèces) qui libèrent des ascospores à l’origine des contaminations primaires à l’automne.
Après contamination, les macules, premiers symptômes visibles sur feuilles, sont sans incidence directe sur le rendement. Ensuite le développement du champignon à l’intérieur de la plante entraîne l’apparition au collet d’une nécrose caverneuse gris brun à noire pouvant causer le sectionnement du pivot et la verse de la plante, d’où les dégâts préjudiciables.