Cépage résistant aux maladies cryptogamiques

Année de publication 2015
  (mis à jour le 03 déc 2019)
Source : 
Auteur :  Chambre d'agriculture du Languedoc-Roussillon
Réferences : 
Document publié en Oct 2014
Cépage résistant aux maladies cryptogamiques
En viticulture, l’utilisation de matériels végétaux résistants aux maladies cryptogamiques est un des leviers de réduction de l’usage des produits phytosanitaires les plus importants. En effet, les efforts consentis pour optimiser l’utilisation des produits phytosanitaires ont été importants ces dernières années et actuellement les marges de manoeuvre restent ténues. Le recours à de telles variétés permettrait de réaliser une économie en termes d’environnement et de coûts de production. 
C’est dans cette perspective que des essais sont en cours depuis plus de 3 ans impulsés par les Chambres d’agriculture de l’Aude et de l’Hérault. Grâce au Conseil Général de l’Hérault, la mise en place de la parcelle de l’Hérault et l’achat des premiers plants dans l’Aude ont pu être financés. Aujourd’hui les expérimentations perdurent afin que ces cépages soient disponibles rapidement pour les viticulteurs. Les professionnels du Languedoc-Roussillon sont tous convaincus de cette nécessité.