Installations et structures - Bâches anti-pluie

Arboriculture
Année de publication 2018
  (mis à jour le 15 avr 2020)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  L.PALVADEAU & Ph.DELVAL
Réferences : 
Matériel PIC "Matériel méthodes alternatives"
Bâches anti-pluie

Cette méthode est actuellement en expérimentation en arboriculture. 

Elle consiste en la pose d’une bâche plastique « anti-pluie » au-dessus des arbres pour que le feuillage ne soit pas mouillé lors d’épisodes pluvieux, empêchant le développement de maladies.

Le principe repose sur un déploiement des bâches avant début de contamination, période variant suivant les maladies concernées. Le retrait doit s’opérer dès que possible pour éviter des incidences sur l’arbre (besoin en eau, éclairement, qualité des fruits). 
La pose doit être soignée pour éviter toute infiltration qui rendrait l’effet nul ou diminué. 
Les contraintes de la technique sont plutôt d’ordre organisationnel (temps de travaux de pose et dépose) et de gestion des autres interventions notamment la fertilisation et l’irrigation.

Cette méthode fait l’objet d’études sur tavelure du pommier, monilioses sur cerisier et mirabellier, glœosporiose sur pommier mais est non validée. Elle est également étudiée sur bactériose du kiwi en Nouvelle-Zélande et en Italie.