Solutions alternatives au glyphosate en viticulture et arboriculture : Une transition de 5 ans minimum est nécessaire

Arboriculture
Viticulture
Année de publication 2020
  (mis à jour le 28 juil 2020)
Source :  AXEMA
Réferences : 
Communiqué de presse du 15 juillet 2020

A la demande de l’ANSES et du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Axema a réalisé une étude qui évalue la capacité industrielle de la filière des agroéquipements à assurer, en remplacement du glyphosate, des modes de désherbage alternatifs mécaniques, en viticulture et en arboriculture.

Cette étude conclue qu’une phase de transition de 5 ans minimum serait nécessaire, à compter d’une éventuelle décision de fin d’autorisation du glyphosate, pour permettre aux industriels et aux agriculteurs de s’organiser au niveau économique, technique et industriel.

Axema insiste par ailleurs sur le fait que cette transition puisse s’accompagner impérativement du financement de la croissance, du recrutement de personnel qualifié et d’une formation aux utilisateurs finaux.