Projet POLINOV

Grandes cultures / Polyculture-élevage
Année de publication 2015
  (mis à jour le 29 mar 2021)
Source :  EcophytoPIC
Réferences : 
Projet CASDAR (2009-2012)
Conception et évaluation de systèmes de culture innovants conciliant les enjeux de protection des abeilles et de durabilité de l’agriculture (POLINOV)

Conception et évaluation de systèmes de culture innovants conciliant les enjeux de protection des abeilles et de durabilité de l’agriculture

Appel à projet MAA - CASDAR Innovation et Partenariat - 2009


Les solutions couramment mises en oeuvre pour protéger les abeilles dans les agrosystèmes sont liées soit à l’établissement d’un diagnostic du risque lié à l’usage de pesticides, soit à une gestion raisonnée des aménagements territoriaux.

Le projet Polinov adopte une nouvelle approche plus systémique. Ce projet a pour but, d’une part de concevoir et d’évaluer les performances des systèmes de culture prometteurs par rapport aux enjeux de la préservation des abeilles et de la durabilité de l’agriculture, et d’autre part, d’étudier l’impact des systèmes de cultures actuels et de l’organisation du territoire sur les populations d’abeilles en zone atelier de Plaine et Val de Sèvres.

Thèmes abordés : pollinisateurs, impact des pratiques agricoles, systèmes de culture, durabilité, abeilles

Organisme chef de file : ACTA, Association de Coordination Technique Agricole

Partenaires : CDA Deux Sèvres, Arvalis-Institut du végétal, CETIOM, ITSAP-Institut de l’abeille, ADA Poitou-Charentes, INRA, CNRS, ENSAIA

Montant prévisionnel financé :  365 470 €

sites web
documents
Accéder aux ressources documentaires
actus.jpg
Accéder aux actualités liées

Le 29/11/2012 : Colloque de restitution du projet Polinov > Accéder aux actes du colloque

Pour protéger les abeilles dans les zones de grandes cultures, le projet Polinov adopte une approche nouvelle et globale, en appliquant une gestion raisonnée de l’usage de pesticides et des aménagements territoriaux. Polinov vise à étudier l’impact des systèmes de cultures actuels et de l’organisation du territoire sur les populations d’abeilles en zone atelier Plaine & Val de Sèvre. Le but est ensuite de concevoir et d’évaluer les performances des systèmes de culture prometteurs par rapport aux enjeux de la préservation des abeilles et de la durabilité de l’agriculture.

Ce colloque s’adressait aux acteurs socio-professionnels : Chambres d'agriculture, coopératives agricoles, associations environnementalistes, syndicats apicoles, firmes, ingénieurs, chercheurs des Instituts techniques agricoles (ITA), de l’INRA, et autres organismes de recherche et à l'enseignement supérieur et aux enseignants désireux d’éclaircir le sujet.