MESCLUN DURAB : Un outil numérique pour articuler évaluation de la durabilité et pilotage de systèmes innovants en production légumière

Cultures légumières
Année de publication 2021
  (mis à jour le 29 nov 2021)
Source :  Écophyto - Axe Recherche & innovation
MESCLUN DURAB : Un outil numérique pour articuler évaluation de la durabilité et pilotage de systèmes innovants en production légumière

Les pratiques agroécologiques visant à réduire les phytos (diversification, associations de cultures, couverts végétaux, biocontrôle etc.) peuvent entraîner une grande complexité d’organisation dans les systèmes maraîchers en termes de rotation et d’assolement. De plus, évaluer l’impact global de ces pratiques sur la durabilité de l’exploitation est difficile pour les producteurs car les outils d’évaluation multicritère existants ne sont pas conçus pour leur usage.

MESCLUN DURAB vise à répondre à ce double enjeu en faisant évoluer la Pépinière, un outil numérique de simulation et évaluation axé sur la planification, l’assolement et le choix de systèmes de cultures par rapport à une diversité d’objectifs concrets pour les maraîchers (agronomiques, commerciaux, économiques, charge de travail). MESCLUN DURAB élargira cette évaluation aux dimensions environnementales. Des indicateurs environnementaux et de sensibilité phytosanitaire du système, ainsi que des modes d’agrégation et de visualisation pertinents seront co-construits dans une démarche participative et itérative à partir d’ateliers et de tests avec les usagers (maraîchers, porteurs de projet, conseillers, enseignants) dans toute la France.

Le développement informatique de ce module reposera sur la structuration et la valorisation de données multiples sur les pratiques innovantes en production de légumes (en particulier des réseaux DEPHY). Un outil fonctionnel accompagné de supports pédagogiques sera livré pour un usage dans des dispositifs d’accompagnement ou de formation qui soutiendront les maraîchers dans des démarches de réduction de produits phytos compatibles avec d’autres dimensions de la durabilité globale de leur exploitation.

Ce projet contribuera à formaliser des modes de structuration des connaissances sur les pratiques agroécologiques, des indicateurs associés et modalités d’agrégation pertinents pour leur mobilisation opérationnelle par les agriculteurs dans la (re)conception de leur système.