Projet ARENA

Grandes cultures / Polyculture-élevage
Année de publication 2017
  (mis à jour le 09 fév 2021)
Source :  EcophytoPIC - Plateforme de la R&D Agricole
Réferences : 
Projet CASDAR (2017-2020)
Projet ARENA

Anticiper les REgulations NAturelles, évaluation de la régulation naturelle des ravageurs en grandes cultures par les auxiliaires des cultures : réseau d’observations et construction de ressources pour intégrer ce service dans le raisonnement de la protection intégrée

Appel à projet MAA - CASDAR Innovation et Partenariat - 2016


Favoriser les régulations naturelles au sein des agrosystèmes est un des moyens d’alléger le recours aux produits phytopharmaceutiques, permettant une réduction des pressions de l’agriculture sur l’environnement. Des questions scientifiques et techniques demeurent quant à la quantification de la régulation naturelle des ravageurs par les auxiliaires de cultures. Le manque de connaissances sur ce service écosystémique est un frein à sa prise en compte dans les stratégies de protection des cultures.

L’ambition d’ARENA est d’aider les agriculteurs à maîtriser le risque de dégâts dus aux ravageurs en s’appuyant sur une meilleure caractérisation des processus de régulation naturelle par les auxiliaires. Les objectifs du projet sont de :

  • (i) définir des méthodes utilisables au champ pour observer la régulation naturelle,
  • (ii) proposer des outils d’aide à l’interprétation, simples de mise en œuvre, quantifiant et prévoyant l’impact de la faune auxiliaire dans la régulation naturelle des ravageurs,
  • (iii) intégrer ces ressources dans les stratégies de protection intégrée contre les ravageurs et donc une gestion agro-écologique des systèmes de culture.

Thèmes abordés : auxiliaires de cultures, lutte biologique par conservation, protection intégrée, grandes cultures, agro-écologie

Organisme chef de file : ARVALIS Institut du végétal

Partenaires : ACTA, ARVALIS Institut du végétal, Terres Inovia, Chambres d’Agriculture : Nord pas de Calais Picardie, Vendée, Centre Val de Loire, ENSAIA/INRA (UMR 1121 LAE), AgroCampus Ouest/INRA (UMR IGEPP), Lycée agricole de Quétigny,  Etablissements   d’enseignement   agricole   d’Arras,   de Toulouse, de La Roche sur Yon

Montant prévisionnel financé : 479 712 €