Projet RESGRAPE 2

Viticulture
Vigne
Année de publication 2016
  (mis à jour le 04 mar 2021)
Source :  EcophytoPIC
Réferences : 
Projet CASDAR (2013-2015)
RESGRAPE 2 : Vers l’exploitation d’une nouvelle source de résistance au mildiou et à l’oïdium de la vigne.

Vers l’exploitation d’une nouvelle source de résistance au mildiou et à l’oïdium de la vigne

Appel à projet MAA - CASDAR Semences et Sélection Végétale 2012


La création de variétés de vigne résistantes constitue une des voies pour répondre à l’enjeu majeur de réduction des intrants phytosanitaires en viticulture, l’usage de variétés adaptées autorisant le développement d’une viticulture durable et plus respectueuse de l’environnement, préservant la qualité de ses produits et sa rentabilité. La demande de la filière à ce sujet est particulièrement pressante.

Le projet présenté vise à acquérir des données sur le déterminisme génétique et le potentiel de durabilité de la résistance d’un hybride d’origine mal connue, géniteur des variétés d’agrément et d’hybrides candidats à l’inscription. Le projet est structuré en quatre actions répondant chacune à un groupe de questions :

  1. l’analyse du déterminisme génétique de la résistance au mildiou et à l’oïdium de la source de résistance ;
  2. l’analyse de la composition en facteurs de résistance des variétés candidates qui en sont issues ;
  3. l’évaluation de l’adaptation des populations de pathogènes à la source de résistance 7489 ;
  4. ’étude du comportement agronomique et parasitaire des variétés candidates issues de 7489 dans deux environnements différents.

Thèmes abordés : variétés résistantes, vigne, mildiou, oïdium

Organisme chef de file : INRA-SVQV, Colmar

Partenaires : INRA-SVQV, Colmar, INRA-EGFV, Villenave d’Ornon, INRA-SAVE, Villenave d’Ornon, GRAB, Centre des Rosé, SCEA Château Duvivier, INRA-UE Viticole, Villenave d’Ornon, IFR

Montant prévisionnel financé : 78 615€