Lutter contre les lépidoptères ravageurs en cultures maraichères au moyen d’un baculovirus

Cultures légumières
Année de publication 2018
  (mis à jour le 30 juil 2021)
Source :  MAA
Réferences : 
Action 2018-046 (Biocontrôle) en vigueur au 25 décembre 2020
cepp 46

L’action consiste à utiliser une souche de baculovirus ciblant spécifiquement une espèce de lépidoptère dont la chenille cause des dégâts sur les cultures. Ces virus s’utilisent seuls lorsque seule l’espèce ciblée est présente ou en complément d’un autre moyen de lutte (conventionnel ou biocontrôle) lorsque d’autres ravageurs sont présents pour en renforcer l’effet contre l’espèce ciblée.

Consultez la fiche action consolidée pour les références commerciales.

Substances actives concernées :

  • Spodoptera littoralis nucleopolyhedrovirus
  • Helicoverpa armigera nucleopolyhedrovirus