dephyEXPE

Site DURETTE - EMPUSA

Arboriculture Fruits à noyau Fruits à pépins Kiwi Petits fruits Cultures légumières Légumes feuilles - autres Légumes feuilles - Choux Légumes feuilles - Salades Légumes fruits - Cucurbitacées Légumes fruits - Solanacées Légumes racines Légumes tubercules Pomme de terre Plantes aromatiques
Conduite de la vigne et du verger
Désherbage mécanique/thermique
Diversification et allongement de la rotation
Fertilité et vie des sols
Gestion paysagère
IAE et lutte biologique par conservation
Lutte génétique
Mélanges variétaux
Protection/lutte physique
Régulation biologique et biocontrôle
Stratégie de couverture du sol
Travail du sol simplifié/non labour
Valorisation des filières et qualité produit
Variétés et matériel végétal
Année de publication 2019
  (mis à jour le 08 fév 2021)
Carte d'identité du site expérimental
fermedeladurette.fr
Type de site
Projet EMPUSA - Site Durette - Ferme pilote en agroforesterie biologique
Rattaché au projet
Projet EMPUSA
Nombre de systèmes de culture innovants testés
1
Caractéristiques du site

La Durette est localisée en ceinture verte péri-urbaine d'Avignon, à proximité de la Durance.

Le site Durette est constitué de double rangs d'arbres fruitiers (6 espèces rosacées) intercalés avec une production maraîchère diversifiée (35-40 espèces), en Agriculture Biologique. La production est valorisée en circuits courts, via une interface internet.

 

aerienne
photo aérienne (Google - 2018)

 

vue Durette 2018planche maraîchère entre rangs de fruitiers

 

 

 

 

 

 

 

 

Contexte pédoclimatique
Climat Sol
Méditerranéen,
faible pluviométrie entre mai et octobre

Limons argileux

pH entre 7 et 7,5

taux MO ~2%

Contexte biotique
Niveaux de pression : Maladies Niveaux de pression : Ravageurs Niveaux de pression : Adventices

Le climat sec et les variétés ne sont pas favorables aux maladies.

Pucerons bien maîtrisés.

Les risques sont surtout dans le verger : drosophile sur cerisier, carpocapse sur pommier/poirier.

En maraîchage: adventices bien maîtrisées par un travail du sol superficiel, des rotations et des apports de broyats.

En verger : travail en mode sandwich sur le rang, limitant l'herbe sur le rang; inter-rang en enherbement spontané

 

Voici par exemple un relevé des pressions de bioagresseurs sur les cultures légumières en 2019 :

pressions fongiques sur légumes en 2019
1 : pas de pression / 2 : faible / 3 : moyenne / 4 : forte

 

pression pomme 2019

 

Contexte socio-économique

La ferme pilote de la Durette est gérée par 2 agriculteurs installés en GAEC depuis 2020 (auparavant en couveuse d'entreprise). Une troisième agricultrice rejoindra le GAEC en 2021.

La valorisation est donc assurée par les producteurs, en paniers commandés sur une interface en ligne : fermedeladurette.fr

site vente Durette
Aperçu du site de mise en vente des produits de la Durette (outil proposé par socleo.fr)

 

Contexte environnemental

Le site est localisé en ceinture péri-urbaine d'Avignon, en zone agricole. Quelques vergers historiques persistent, mais l'essentiel des productions est actuellement du maraîchage/légume sous serre.

Beaucoup de parcelles sont laissées en friches.

vue aérienne
Vue aérienne de l'environnement de la Durette (située tout à droite)

 

Systèmes testés et dispositif expérimental

 

Système Durette (- 80% IFT)
  • Années début-fin expérimentation : 2012-2040
  • Espèces fruitières : pomme, poire, prune, cerise, pêche, abricot
  • 35/40 espèces maraîchères
  • Années d'implantation du verger : 2013/2014/2015
  • Agriculture biologique
  • 3.50 ha
  • Plein champ/tunnels froids
  • Circuit commercial : court
  • Valorisation : frais
  • Signe de qualité : AB
  • Leviers majeurs :
    • Agroforesterie
    • Diversification forte
    • Circuit court
    • Variétés peu sensibles
    • Eléments semi-naturels
aperçu du système
Aperçu du système Durette : double rang de fruitiers & planches maraîchères

 

surfaces par atelier

 

Dispositif expérimental

design en coupe
Aperçu en coupe du design de la Durette

 

 

aperçu aérien du parcellaire
Vue aérienne du dispositif complet, indiquant les variétés fruitières installées

 

Suivi expérimental

Suivis agroécologiques :

- Mesure et cartographie du taux de prédation dans les arbres et cultures maraîchères, à l'aide de cartes de prédation ou de leurres (photo) :

chenille

- Suivis de biodiversité en routine (suivis oiseaux nicheurs, protocoles OAB (Observatoire Agricole de la Biodiversité) : arthropodes du sol, abeilles, lombrics) ou ponctuels (abeilles sauvages, chauve-souris).

Suivis agronomiques :

- Dégâts sanitaires sur les cultures fruitières.

- Santé des sols. Suivi de l'effet de 3 systèmes de cultures maraichers innovants sur l'évolution de la fertilité du sol :
1) l'apport massif (de l'ordre de 500t/ha) de broyat de branches d'arbre épandu sur le sol et non incorporé
2) l'épandage de compost de déchets verts (environ 200t/ha) maintenu en surface
3) la présence de lignes d'arbres fruitiers à proximité des planches de maraîchage.
Il s'agit de mesurer les performances de ces techniques sur la qualité du sol, évaluée d'un point de vue physique, chimique et biologique.
Les variables mesurées sont la structure du sol (profil + test-bêche), la température, la composition chimique, la teneurs en différentes fractions de matière organique, les indicateurs biologiques (vers de terre, biomasse microbienne), ainsi qu'un suivi régulier de l'azote minéral du sol. Le comportement des cultures est également suivi.
 

Suivis socio-économiques :

- Temps de travaux par ateliers.

- Organisation du travail.

 

La carte ci-dessous présente l'ensemble des indicateurs utilisés pour évaluer les multi-performances du système :

carte des indicateurs

 

Aménagements agroécologiques et éléments paysagers

- Maille paysagère en place (haies de charme houblon, érable de Montpellier, cyprès).

- Haies diversifiées plantées en 2013.

- Aménagements favorables aux prédateurs du campagnol provençal : perchoirs à rapaces, nichoirs à rapaces, tas de pierres et tas de bois (photo) :

tas pierres branches
Exemple d'aménagements favorables aux mustelidés & serpents (source : wieselnetz.ch)

 

La parole de l'expérimentateur : 

"Le projet Durette est un projet relativement novateur et stimulant, mais complexe à mener. Il mêle une dimension humaine et sociale à une évaluation de multi-performances sur le long terme. Ce système complexe est évolutif, les résultats doivent donc être acquis dans la durée." François Warlop

Thematique block

Thématiques de travail par système de culture