Fermer
Actualités
Retrouvez ici toute l'actualité de la protection intégrée des cultures et de la réglementation, les événements à venir, les derniers appels à projets de recherche...
Fermer
Thématiques de protection des cultures
Des leviers ou techniques alternatives aux produits phytosanitaires conventionnels et d’autres ressources regroupées en 5 grandes thématiques, pour mettre en oeuvre la protection intégrée des cultures.
Fermer
Focus techniques
Cette rubrique donne accès à des ressources clés et à des bases documentaires, qui utilisent des filtres de recherche plus détaillés et adaptés à la thématique de la base en question.
Auxiliaires & bioagresseurs
Ressources PIC en région et à l'international
Fermer
Réseau DEPHY
Dispositif clé du plan Ecophyto, DEPHY a pour but d'éprouver, valoriser et déployer des techniques et systèmes agricoles, économes en produits phytosanitaires et multiperformants, pour l'ensemble des filières végétales.
Fermer
Décryptage de problématiques
Cet espace a pour vocation de décrypter des problématiques à forts enjeux pour la protection des cultures. Il propose des centres de ressources pour accompagner les acteurs dans l'utilisation des alternatives existantes.
dephyEXPE

Système Betteravier IFT -70% - INRAE - Estrées-Mons - System-Eco+

Grandes cultures / Polyculture-élevage Betterave Céréales à paille Chanvre Colza Cultures intermédiaires Maïs grain / Sorgho
Désherbage mécanique/thermique
Diversification et allongement de la rotation
Mesures prophylactiques
Protection/lutte physique
Réglage et amélioration du matériel
Toxicité et impacts sur l'environnement
Variétés et matériel végétal
Année de publication 2019
  (mis à jour le 17 avr 2024)
Carte d'identité du système de culture
Système conduit en
Production intégrée
Rattaché au projet
System-Eco+
Rattaché au site expérimental
Site INRAE - Estrées-Mons
-70% de l'IFT Total et au moins 70% de l'IFT Herbicide
Objectif de réduction visé
Présentation du système

Conception du système

Ce système de culture plus exploratoire à été conçu pour réduire encore plus l'usage des herbicides et autres pesticides en explorant les possibilités techniques et ne s'appuyant pas uniquement sur des innovations validées. Il n'y a pas de contraintes de filières, des cultures peu présentes dans la région (ex : chanvre) sont introduites à la rotation en prenant le parti de pouvoir développer les filières en cas de réussite agronomique. Dans ce système, une grande diversité de leviers agronomiques est utilisée pour réduire fortement l'usage des produits phytosanitaires.

Les objectifs sont de maintenir l'enherbement dans la durée, de limiter les montées à graines d'adventices, de maintenir la marge de l'agriculteur. La présence de symptômes de maladie ou d'individus ravageurs sont tolérés s'ils n'engendrent pas de perte de rendement.

 

Mots clés :
Diminution des herbicides - Leviers agronomiques - Diversification de la rotation - Désherbage alternatif - Pratiques innovantes

 

Caractéristiques du système

 

succession

     C.I : Couvert Intermédiaire

Interculture : Réalisation de faux semis lors d'intercultures courtes, implantation de couvert sur les intercultures longues

Gestion de l'irrigation : Pas d'irrigation possible

Fertilisation : La fertilisation minérale est adaptée aux objectifs de rendement et pilotée selon les reliquats azotés sortie hiver

Travail du sol : Alternance labour / non labour, réalisation de déchaumage et faux semis en interculture, implantation des céréales au combiné de semis, implantation des cultures de printemps au semoir de précision

Infrastructures agro-écologiques : Présence de bandes enherbées sur le coté Nord des parcelles. Des chemins entourent les parcelles. Un bouquet d'arbres se situe au sud est des l'essai

 

Photo à insérer
Objectifs

Agronomiques

  • Rendement : Tolérance de 5% de perte de rendement par rapport au système de référence
  • Qualité : Respect du cahier des charges des filières
Environnementaux
  • IFT : Réduction de 70% de l'IFT total, dont au moins 70% de diminution de l'IFT herbicide

Maîtrise des bioagresseurs

  • Maîtrise des adventices :
    • Limiter la concurrence des adventices vis-à-vis de la culture
    • Limiter la production de graines
    • Maintenir le niveau d’enherbement dans la durée
  • Maîtrise des maladies  : 
    • Tolère la présence de symptômes sans pertes de rendement
  • Maîtrise ravageurs
    • Tolère la présence d'individus sans pertes de rendement

Socio-économiques

  • Marge brute : Supérieure ou égale au système de référence
  • Temps de travail : Pas de contrainte définie au départ, l’évaluation se fera à posteriori

 

Sur le système Betteravier IFT -70%, l’objectif de réduction de 70% de l’IFT herbicides est considéré comme une obligation de résultat. Tous les leviers possibles sont mobilisés sans aucune limitation, avec la culture possible d'espèces ne bénéficiant pas d'une réelle filière dans la région. D’autres objectifs secondaires (économique, rendement, temps de travail... ) ont été définis, l’objectif étant de voir quel est l’impact de la diminution de 70 % de l’IFT herbicides sur ces autres indicateurs.

Les objectifs ont été définis à l’échelle du système de culture.

Le mot de l'expérimentateur

Texte à compléter

Stratégies mises en œuvre :
Gestion des adventices

Avertissement : seuls les principaux leviers mis en œuvre dans le cadre de l’expérimentation et permettant une réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires sont présentés sur ce schéma. Il ne s’agit pas de la stratégie complète de gestion des adventices.

*(Schéma décisionnel à insérer)

stratégie de gestion des adventices système Betteravier Ecophyto 2

*Tableau à compléter

Leviers Principes d'action Enseignements
Diversification de la rotation alterner les familles de culture et date d'implantation pour perturber le cycle des adventices

C'est le principe de base de nos systèmes à très forte réduction herbicide. La réalisation est aisée avec la diversité de cultures dans la région. Evite la spécialisation de la flore.

faux semis

2-3 passages de déchaumeur à profondeur décroissante (1er à 10-15cm, 2ème à 7-8 cm, 3ème à 3-4 cm) en interculture courte, 1 à 2 passages avant implantation du couvert en interculture longue. Sur labour en sortie hiver, reprise avec un outil de type herse plate 10 jours avant le semis.

Les premiers déchaumages visent à faire lever les dicotylédones printanières mais nécessitent de la pluie après récolte. Les passages plus tardifs permettent de faire germer les graminées (vulpin, agrostis). En sortie hiver, la reprise du labour est devenu incontournable, il permet de détruire les adventices levées sur labour (matricaire, vulpin), et permet de faire lever d'autres adventices qui seront détruites par les passages de préparation du sol.

couverture du sol couvrir le sol par des plantes compagnes ou favoriser les variétés à fort pouvoir couvrant ici le principe est de couvrir le sol pour étouffer les adventices. Les plantes compagnes avec le colza permettent cela lorsqu'elles sont implantées tôt (< 25/08) et certaines variétés de céréales aux feuilles larges ou de betteraves à port étalé apporte un plus sur la concurrence de la lumière disponible pour les adventices.

 

Gestion des ravageurs

Avertissement : seuls les principaux leviers mis en œuvre dans le cadre de l’expérimentation et permettant une réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires sont présentés sur ce schéma. Il ne s’agit pas de la stratégie complète de gestion des ravageurs

*(Schéma décisionnel à insérer)

schéma décisionnel de gestion des ravageurs système B2

*Tableau à compléter

Leviers Principes d'action Enseignements
régulation naturelle Favoriser l'arrivée rapide des auxilliaires en parcelle pour lutter contre les ravageurs. Eviter à tout prix les insecticides. Faucher plutôt que de broyer les bandes enherbées. Dans un système avec très très peu d'insecticide appliqués depuis 2013, les auxilliaires peuvent jouer leur rôle si on leur laisse le temps d'arriver en parcelle pour contrôler les populations de ravageurs avant de déclencher une intervention insecticide.
semis très précoce du colza semer le colza à partir du 15/08 et avant le 25/08 pour avoir des colzas robustes lors de l'arrivée des vols d'altises. Semer très précocement permet d'atteindre le stade 4-6 feuilles très rapidement et ainsi de ne pas souffrir des attaques d'altises sur feuillage des altises.
effarouchement Mettre en place des systèmes d'effarouchement variés pour faire face aux attaques d'oiseaux. Les corvidés et colombidés s'accoutument très rapidement aux effaroucheurs (canons, mannequins, bande sifflantes, fusées crépitantes, etc...). Il est important de varier les techniques et de ne pas mettre en place tout les moyens dès le semis. 

 

Gestion des maladies

Avertissement : seuls les principaux leviers mis en œuvre dans le cadre de l’expérimentation et permettant une réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires sont présentés sur ce schéma. Il ne s’agit pas de la stratégie complète de gestion des maladies.

*(Schéma décisionnel à insérer)

Schéma décisionnel de gestion des ravageurs système B2

*Tableau à compléter

Leviers Principes d'action Enseignements
résistance variétale utiliser les progrès de la génétique pour faire face aux maladies C'est le levier majeur du système pour faire face aux maladies. Des variétés pour toutes les cultures sont très performantes pour allier résistance et productivité.
Observation des seuils  de risques suivre l'évolution des maladies et se référer aux seuils de risques pour chaque culture en tenant compte de la météo à venir. L'observation des seuils de risque est le minimum faisable pour raisonner sa protection fongicide.
     

 

Maîtrise des bioagresseurs

* Tableau à compléter

Satisfaction de l'expérimentateur sur la gestion des bioaggresseurs
  culture adventices annuelles adventices vivaces maladies ravageurs
2019 blé tendre d'hiver        
2020 maïs         
2021 orge de printemps        
2022 colza associé        
2023 chanvre        

La maitrise de ce système est globalement très satisfaisante, les 2 situations de gestion des adventices plus compliquées étant liées principalement à des actions humaines.

En 2019, la gestion des adventices fut partiellement satisfaisante. Cette année correspond à la phase d'apprentissage de la bineuse à céréales, la prise en main de l'outil ne nous à pas permis de contrôler de manière efficace toutes les adventices de la parcelle, surtout que le 1er herbicide réalisé au printemps l'avait été à faible dose. Les campagnes futures nous permettront d'apprendre qu'un 1/2 herbicide réalisé à l'automne pour ciblées les levées de poste semis couplé à un passage de bineuse au printemps donne de très bons résultats en terme de gestion de la flore adventice. Un passage de herse étrille pour essayer d'arracher les véroniques à été réalisé sur la parcelle Y5 suivi d'un herbicide de rattrapage toujours sur cette même parcelle. Finalement un écimage fut nécessaire pour éviter la dissémination des semences de graminées présentes.

En 2020, le confinement lié au covid nous amène à remplacer la betteraves initialement prévu par un maïs implanté assez tardivement Les conditions sèchent de ce printemps  à permis une maîtrise parfaire des adventices sur les parcelles.

En 2021, nous avons tenté de conduire l'orge de printemps sans herbicide, avec juste du désherbage mécanique à la herse étrille en prélevée et au stade 2 feuilles de l'orge. Malheureusement une erreur d'apport azoté de +40u sur la parcelle Y5 couplée à un orage ayant emprunté le couloir parcellaire à entrainé la verse de cette parcelle, suivi du passage par dessus la culture de renouées liseron qui ont pu avoir le temps de se développer durant le cycle de la culture.

En 2022, le colza n'a pas pu être associé du à la récolte tardive de l'orge versée. Malgré cela, le désherbage localisé de post semis à demi dose puis le binage de printemps à permis de très bien contrôlé la flore adventice.

En 2023, la culture du chanvre fut très efficace pour étouffer les adventices levées en début de cycle lors de la levée du chanvre.

Concernant les ravageurs, l'année 2020 fut marqué par la destruction totale de la parcelle Y5 par les corvidés qui a entraîné le ressemis.

En 2023, nous avons du être vigilant pour protéger à l'aide d'effaroucheur les jeunes pousses de chanvre très appétente pour les pigeons.

Pour le reste des ravageurs et maladies, il s'agit d'une très bonne maîtrise sur ce système.

Performances du système

Indices de Fréquence de Traitement (IFT) : comparaison au système betteravier de référence

Sébastien DARRAS & Célestin VALENTIN INRAE©

 

*A compléter (graphique + texte)

 

Performance ... (sous-titre à compléter)

*A compléter (graphique + texte)

 

Performance ... (sous-titre à compléter)

*A compléter (graphique + texte)

Evaluation multicritère

*A compléter (graphique + texte)

Zoom sur... (titre à compléter)

* A compléter

Transfert en exploitations agricoles

* A compléter

Pistes d'amélioration, enseignements et perspectives

* Texte à compléter

Productions associées à ce système de culture