dephyEXPE

Site ACPEL - AGRECOMel

Cultures légumières
Année de publication 2019
  (mis à jour le 08 fév 2021)
Carte d'identité du site expérimental
Type de site
Producteur
Rattaché au projet
Projet AGRECOMel
Nombre de systèmes de culture innovants testés
1
Caractéristiques du site

La parcelle est située dans le bassin de production melon du Centre-Ouest près de Châtellerault (86) dans l’aire d’Appellation du Haut-Poitou. Cette situation apporte une complémentarité aux autres sites en raison du risque potentiel vis-à-vis de la bactériose et du mildiou.

Le réseau technique régional a été mobilisé pour construire un système de production de melon intégrant des leviers agroécologiques dans le but de réduire très fortement l’usage de produits phytopharmaceutiques. Cette réflexion s’est appuyée sur les expériences des technicien·ne·s et les connaissances acquises récemment par l’expérimentation sur la conduite et la protection du melon.

La production régionale repose sur un nombre limité d’entreprises spécialisées. Ainsi, avec des surfaces conséquentes, la nécessité de réaliser des rotations longues (minimum de 6 ans, un historique avec un maximum de 3 à 4 cultures de melon), les producteurs ne disposent pas du potentiel de surfaces. C’est pourquoi, la production de melon est réalisée sur des parcelles de céréaliers voisins. Le fait de cultiver « juste pour l’année » ces parcelles conduit les producteurs de melon à être dépendant de systèmes céréaliers.

Contexte pédoclimatique
Climat Sol

Climat océanique altéré

Ensoleillement moyen annuel de 2210 heures.

Moyenne annuelle des T° moyenne : 12,1°C

Moyenne annuelle des T° moyenne : 12,1°C

Moyenne annuelle des T° moyenne : 12,1°C

Pluviométrie annuelle : 630 mm

Sol argilo-calcaire favorable à la culture du melon

En termes pédologiques, les calcisols sont des sols moyennement épais à épais (plus de 35 cm d’épaisseur). Bien qu’ils se développent à partir de matériaux calcaires, ils sont relativement pauvres en carbonates de calcium et ont donc un pH neutre à basique. Ils sont argileux, peu ou pas caillouteux, moyennement séchants, souvent perméables.

Contexte biotique
Niveaux de pression : Maladies Niveaux de pression : Ravageurs Niveaux de pression : Adventices

Maladies

ravageurs

Adventices

En région, pour des plantations de plein champ (fin mai, juin), les producteurs sont confrontés à plusieurs problématiques en particulier : le mildiou, la bactériose (dans une moindre mesure la cladosporiose). Le contrôle de ces maladies est difficile durant les périodes favorables à ces bioagresseurs.

Très dépendante du climat, de l’année, de l’historique céréalier de la parcelle, la pression liée aux adventices est une problématique d’importance généralement faible à moyenne dans ce créneau (plus importante dans les créneaux précoces).

La pression des taupins (sur fruits) et de la fusariose sont des problématiques importantes sur ce créneau, mais elles sont très dépendantes de l’historique de la parcelle et restent néanmoins faible pour ce site d’essai.

Contexte socio-économique

Le melon est une culture majeure en France, représentant 12 000 hectares répartis dans trois bassins de production avec une tendance à la baisse (-10% par rapport à 2015/2019), les surfaces tendent à augmenter dans le Sud-Est de la France. Avec des potentiels de rendement plus faibles que d’autres bassins, le Centre-Ouest a été fragilisé par plusieurs campagnes difficiles (prix de vente faible à la production).

La production de melon dans le Centre-Ouest est la plus tardive. Les producteurs recherchent une meilleure valorisation du produit pour regagner en rentabilité.

De plus, la demande sociétale des consommateurs comme des acheteurs pousse à faire évoluer les pratiques culturales pour proposer un produit plus sain et plus goûteux, obtenu grâce à des techniques plus durables.

Contexte environnemental

Comme une grande partie du département de la Vienne, le site d’essai est situé en zone vulnérable aux nitrates.

Systèmes testés et dispositif expérimental
Système AGRECOMEL (-60 x % IFT)
  • Années début-fin expérimentation : 2019-2023
  • Espèces :
    • Melon
    • Colza
    • Blé
    • Tournesol
    • Maïs
  • Conventionnel
  • Plein champ
  • 0.20 ha
  • Circuit commercial : court/long
  • Leviers majeurs :
    • Variétés résistantes ou tolérantes
    • Utilisation de produits de biocontrôle
    • Utilisation d'Outils d'Aide à la Décision (OAD), des bulletins techniques sur les facteurs de risque
    • Couverts végétaux chaque fois que c'est possible
    • Protection mécanique et binage mécanique
Photo à insérer

 

 

 Dispositif expérimental

Schéma dispositif à insérer

Description du dispositif expérimental -

La culture de melon rentre dans une rotation de grandes cultures et le melon revient tous les 3 ans sur la même parcelle (plus rapproché, en lien avec le contexte de l’essai).

Des couverts d'hiver sont insérés chaque fois que cela est possible.

Suivi expérimental
  • Un suivi sanitaire hebdomadaire sur des placettes repérées, pour connaitre l'évolution de symptômes de :
    • Maladies fongiques ou bactériennes
    • L’enherbement des parcelles
    • Des populations de ravageurs
  • L’analyse du rendement et la qualité des fruits
  • Les temps de travaux relatifs à chaque opération

Ces différentes mesures doivent permettre de renseigner des Règles De Décision (RDD) et aider à raisonner les interventions à mettre ou non en place.

Aménagements agroécologiques et éléments paysagers

Pour cette parcelle, l’environnement est plutôt favorable : des parcelles de tailles moyennes et un tissage de haies est encore présent. Il n'a pas été pour le moment possible de réaliser des aménagements spécifiques raisonnés autour de la parcelle.

La parole de l'expérimentateur : 

L’attente principale des producteurs du Centre-Ouest pour ce projet AGRECOmel est d’améliorer les outils d’aides à la décision (vis-à-vis des principales maladies de ce bassin : le mildiou, la bactériose (et la cladosporiose) et de les combiner avec d’autres leviers : variétaux et produits de biocontrôle. L’objectif final est de limiter fortement les IFT sur la culture. Ce défi est ambitieux compte tenu de la sensibilité du melon à ces différentes maladies à développement très rapide en conditions climatiques favorables et à la nécessité pour les producteurs d’assurer des volumes et une qualité interne et visuelle du fruit.

Productions du site expérimental
Galerie photos
Contact
contact
Samuel MENARD
Pilote d'expérimentation - ACPEL

Thematique block

Thématiques de travail par système de culture