dephyEXPE

Système AGRECOMEL - Ctifl Balandran

Cultures légumières Légumes fruits - Cucurbitacées
OAD, analyse du risque, optimisation de la dose
Régulation biologique et biocontrôle
Stratégie de couverture du sol
Variétés et matériel végétal
Année de publication 2019
  (mis à jour le 08 fév 2021)
Carte d'identité du système de culture
Melons
Système conduit en
Conventionnel
Rattaché au projet
AGRECOMel
Rattaché au site expérimental
Site Ctifl Balandran - AGRECOMel
-100% IFT hors bicontrôle
Objectif de réduction visé
Présentation du système

Conception du système

Le système a été réfléchi afin de répondre aux attentes de la filière melon. Pour cela, un atelier de co-conception a été réalisé avec une diversité d'acteurs (producteurs, conseillers, techniciens, expérimentateurs...).

 

Mots clés :
Melon - biocontrôle - Leviers agroécologiques - Bande fleurie - Plantes sentinelles - Règles de décision

 

Caractéristiques du système

Schéma succession culturale

Situation de production : Culture de plein champ, créneau de plantation fin mars.

Espèces : Melon, variété Godiva

Gestion de l'irrigation : La gestion de l'irrigation se fait par un réseau de goutte-à-goutte et est ajusté en fonction de l'ETP, prélèvement à la tarière et du stade de développement de la culture.

Fertilisation : La fertilisation est piloté grâce à l'outil Pilazo, permettant de limiter les apports au nécessaire. Les mesures d'azote sont réalisées à l'aide d'un boîtier Nitracheck après prélèvement de sol au niveau des lignes de culture ou de pétioles dès que le stade de développement de la culture le permet.

Interculture : Les intercultures sont gérées de manière à laisser le moins possible de sol nu sur l'ensemble de la rotation. Celles-ci permettent de limiter la lixiviation des nitrates et de maintenir la structure du sol.

Gestion du sol/des adventices : Des faux semis sont réalisés au moment de l'implantation de chaque culture de la rotation. Des passages mécaniques sont effectués en fonction des besoins au cours de la culture.

Infrastructures agro-écologiques : Une bande fleurie est installée en bord de parcelle afin d'attirer de la biodiversité et plus particulièrement des auxiliaires de pucerons. Des plantes relais de Gomphocarpus ont été installées au sein des rangs de cultures infestées de pucerons spécifiques parasités permettant un réservoir de prédateurs contre les pucerons de la culture.

Photo à insérer
Objectifs

Agronomiques

  • Rendement  : Pas plus de 10% de pertes sur le rendement, et pas plus de 5% par bioagresseurs.
  • Qualité  : Fruits de bonne qualité, indice réfractométrique > 11° Brix .
Environnementaux
  • IFT : Réduction de 100% des IFT chimiques et n'utiliser aucun produit classé CMR.

Maîtrise des bioagresseurs

  • Maîtrise des adventices : Ne pas réaliser plus de 15 H/ha de désherbage manuel.
  • Maîtrise des maladies  : Maîtriser les maladies en raisonnant la protection à l'aide de règles de décisions.
  • Maîtrise ravageurs : Maîtriser les maladies en raisonnant la protection à l'aide de règles de décisions.

Socio-économiques

  • Marge brute : Ne pas doubler le coût de la protection de la culture.
  • Temps de travail :

 

Texte complémentaire

Productions associées à ce système de culture