Fermer
Actualités
Retrouvez ici toute l'actualité de la protection intégrée des cultures et de la réglementation, les événements à venir, les derniers appels à projets de recherche...
Fermer
Thématiques de protection des cultures
Des leviers ou techniques alternatives aux produits phytosanitaires conventionnels et d’autres ressources regroupées en 5 grandes thématiques, pour mettre en oeuvre la protection intégrée des cultures.
Fermer
Focus techniques
Cette rubrique donne accès à des ressources clés et à des bases documentaires, qui utilisent des filtres de recherche plus détaillés et adaptés à la thématique de la base en question.
Auxiliaires & bioagresseurs
Ressources PIC en région et à l'international
Fermer
Réseau DEPHY
Dispositif clé du plan Ecophyto, DEPHY a pour but d'éprouver, valoriser et déployer des techniques et systèmes agricoles, économes en produits phytosanitaires et multiperformants, pour l'ensemble des filières végétales.
Fermer
Décryptage de problématiques
Cet espace a pour vocation de décrypter des problématiques à forts enjeux pour la protection des cultures. Il propose des centres de ressources pour accompagner les acteurs dans l'utilisation des alternatives existantes.
dephyferme

Groupe DEPHY Limagne 63

Grandes cultures / Polyculture-élevage Céréales à paille Colza Cultures porte-graine Maïs grain / Sorgho Soja Tournesol
Désherbage mécanique/thermique
Fertilité et vie des sols
Régulation biologique et biocontrôle
Stratégie de couverture du sol
Année de publication 2019
  (mis à jour le 08 jan 2024)
Carte d’identité du groupe
Groupe
Structure de l'ingénieur réseau
Chambre d' Agriculture du Puy-de-Dôme
Nom de l'ingénieur réseau
Chloé MORELLON
Date d'entrée dans le réseau
2010
11
Nombre d'agriculteurs dans le groupe.
Présentation du groupe

Céréaliers pour la majorité, les 11 agriculteurs du groupe Dephy Limagne travaillent pour réduire et améliorer leur utilisation des produits phytosanitaires dans des rotations constituées initialement de cultures à haute valeur ajoutée comme le blé améliorant, les betteraves sucrières ou le maïs semences. Avec l'allongement de la rotation, d'autres productions comme la lentille, le soja, le lin, le colza... ont été intégrées dans les systèmes de culture. Le travail sur la rotation reste d'actualité, avec l'arrêt de la production de betteraves sucrière en 2020. L'objectif des agriculteurs est d'évaluer leurs rotations en termes d'usages de phytos et de rentabilité. Un autre axe de travail est d'étudier l'interaction entre leurs pratiques et la fertilité biologique des sols.

 

Cultures principales : Maïs (grain, semences), Blé, Colza, Tournesol


Lycées partenaires : EPL Louis Pasteur - Marmilhat


Partenariats locaux : GIEE des Couzes, GIEE Bio Motivés de Limagne

Le regard de l'ingénieur réseau :

Les agriculteurs du groupe cherchent à réduire au maximum leur utilisation de produits phytosanitaires tout en conservant une rentabilité pour leur système : leur niveau d'utilisation de phytos est inférieur aux références régionales. Pour en arriver là, c'est une combinaison de leviers qui est actionnée par chacun : choix variétal, désherbage mécanique, décalage des dates de semis, techniques bas volumes, implantation de couverts... L'échange et le partage d'expériences est l'un des principaux attraits pour les agriculteurs du groupe.

Projet collectif et résultats du groupe

Le groupe travaille sur l'évaluation des rotations en termes d'usage de phyto, de rentabilité et de fertilité des sols.

 

Thématiques principales du groupe

  • La fertilité et la vie des sols : acquérir une meilleure connaissance du sol, de son fonctionnement pour évaluer les pratiques des agriculteurs et leurs conséquences sur la fertilité biologique des sols par le biais d'analyses de sols, de formations, de tests en parcelles
  • La stratégie de couverture du sol : le choix des couverts végétaux en intercultures, les dates et modes d'implantation et de destruction, le semis de la culture suivante...autant de paramètres à adapter en fonction des objectifs de chacun. Depuis 2 ans, suivis de parcelles en semis direct de maïs sous couvert.
  • Les régulations biologiques et biocontrôle : améliorer ses connaissances et tester ces solutions pour une plus grande durabilité des systèmes
    • Formation sur la biodiversité fonctionnelle, réalisation d'observations dans le cadre de l'observatoire agricole de la biodiversité, participation au BSV-ENI
    • Mise en place d'essais et de suivis de parcelles pour tester des produits de biocontrôle/alternatifs aux phytos (pyrale du maïs, pucerons d'automne sur orge, septoriose sur blé)

 

Autres thématiques travaillées par le groupe et pistes innovantes explorées collectivement

  • Techniques de pulvérisation : bas volume, réduction de doses, adjuvantation (suivi de formation, mise en pratique)
  • Désherbage mécanique : mise en place pendant 3 ans d'essais désherbage mixte sur maïs
  • Colza associé : formation, mise en place d'essais, suivi de parcelles

 

Résultats du groupe

Depuis l'entrée dans le réseau Dephy, l'IFT du groupe a baissé de 16%. Il est aujourd'hui égal à 2.55, soit moins de 70% de l'IFT de référence régional. L'IFT Hors Herbicide a réduit de 33% ; le groupe a globalement des difficultés à diminuer son IFT Herbicide. C'est notamment le cas des systèmes en semis simplifiés. C'est pour cette raison que depuis 2 ans, des suivis de parcelles de maïs semées sous couvert sont réalisés. L'objectif est de tester un mode de destruction du couvert sans glyphosate.

trajectoire du groupe

 

Trajectoire d'évolution des agriculteurs du groupe 

80% des agriculteurs du groupe ont baissé leur IFT depuis leur entrée dans le réseau.

Trajectoires d'évolution des IFT des agriculteurs du groupe

Dans le groupe, tous les agriculteurs ont un IFT inférieur à la référence régionale. 5 sont classés dans la catégorie des systèmes économes (IFT<70% de la référence régionale).

Témoignage de la structure :

« L’émergence de projets de groupe, leur accompagnement sur des thèmes novateurs, est un axe de développement prioritaire pour notre Chambre d’agriculture. Pour les agriculteurs du réseau DEPHY-Ferme 63, engagés depuis 10 ans dans de telles réflexions collectives, nous pouvons mesurer le chemin parcouru ensemble. Une réflexion menée autour de l’optimisation, si possible la réduction de l’usage de produits phytosanitaires…pas toujours si facile d’ailleurs.
Mais au-delà des réflexions partagées sur ce thème, l’élargissement de leurs échanges sur leurs pratiques agronomiques, l’insertion de nouvelles cultures dans les rotations, l’impact du changement climatique, leurs expériences… donnent du sens à leurs analyses individuelles, matière à discussions constructives quant à leurs visions prospectives de leurs exploitations »

 

David Chauve, Président de la CA 63

Suivez-nous sur