Fermer
Actualités
Retrouvez ici toute l'actualité de la protection intégrée des cultures et de la réglementation, les événements à venir, les derniers appels à projets de recherche...
Fermer
Thématiques de protection des cultures
Des leviers ou techniques alternatives aux produits phytosanitaires conventionnels et d’autres ressources regroupées en 5 grandes thématiques, pour mettre en oeuvre la protection intégrée des cultures.
Fermer
Focus techniques
Cette rubrique donne accès à des ressources clés et à des bases documentaires, qui utilisent des filtres de recherche plus détaillés et adaptés à la thématique de la base en question.
Auxiliaires & bioagresseurs
Ressources PIC en région et à l'international
Fermer
Réseau DEPHY
Dispositif clé du plan Ecophyto, DEPHY a pour but d'éprouver, valoriser et déployer des techniques et systèmes agricoles, économes en produits phytosanitaires et multiperformants, pour l'ensemble des filières végétales.
Fermer
Décryptage de problématiques
Cet espace a pour vocation de décrypter des problématiques à forts enjeux pour la protection des cultures. Il propose des centres de ressources pour accompagner les acteurs dans l'utilisation des alternatives existantes.

Une combinaison de pratiques pour réguler l'hoplocampe du pommier en Bio

Arboriculture
Fruits à pépins
Année de publication
  (mis à jour le 26 avr 2023)
Source :  Réseau DEPHY
Auteur :  Céline VENOT - ADABIO
Réferences : 
Fiche Pratique remarquable - DEPHY FERME - Avril 2021

[DEPHY FERME] - Fermes DEPHY : des pommiers et des poiriers Bio en Rhône-Alpes - Savoie

Mots clés : Biocontrôle (substances naturelles, micro-organismes, macro-organismes, auxiliaires) - Gestion des ravageurs - Lutte par conservation (auxiliaires, infrastructures agro-écologiques, IAE) - Agriculture biologique

 

➡️ VOIR LA FICHE

Fiche trajectoire

 

Origine de la pratique et cheminement de l’agriculteur :

Claude a observé les premiers dégâts d’hoplocampes en 2016. C’est un ravageur secondaire en agriculture biologique qui apparaît fréquemment dans les vergers. Toutefois, Claude n’en avait encore jamais observé dans le sien. Entendant ses pairs tolérer cet insecte car « ça éclaircit ! », il ne s’est pas alerté la première année. Cependant, les hoplocampes se sont bien installés et la pression s’est accrue de manière exponentielle dès 2017 avec une perte de 20T/ha sur le verger touché. Claude a alors cherché à réguler les populations en ajustant et combinant ses pratiques avec du piégeage massif (assiettes blanches engluées puis pièges aujourd’hui), l’introduction de poules, des macérations d’ail et en appliquant des nématodes à l’automne.