background dephy HUB VALUATION

Le dispositif DEPHY EXPE

Année de publication 2020
  (mis à jour le 25 juin 2020)
Historique

Le dispositif EXPE est la composante expérimentale du réseau DEPHY qui vise à concevoir, éprouver et évaluer des systèmes de culture visant une forte réduction de l'usage des pesticides, en suivant dans le temps l'évolution de la maîtrise des bioagresseurs. L'intérêt de cette approche réside également dans sa proximité avec la situation réelle que rencontre l'agriculteur. Elle peut constituer en ce sens une dernière mise à l'épreuve d'une innovation.

 

 

2012-2018, la création d'un premier réseau

Afin de contribuer à l'atteinte les objectifs chiffrés du plan Ecophyto 2018, un premier réseau EXPE s'est constitué suite à deux appels à projets lancés en 2011 et 2012, avec un objectif de réduction d'au moins 50 % de l'usage des produits phytosanitaires.

Ce premier réseau était constitué de 41 projets conduisant des expérimentations d'une durée de 5 à 6 ans entre 2012 et 2018 : 5 en arboriculture, 9 en cultures légumières, 2 en cultures tropicales, 13 en grandes cultures, 4 en horticulture, 5 en viticulture et 3 pluri-filières.

Cette première vague de projets d’expérimentations a permis de tirer un certain nombre d’enseignements d’ordre technique, méthodologique, ou liés au fonctionnement et à l’accompagnement du réseau. Néanmoins, de nombreuses problématiques n'ont pas été résolues et requièrent des travaux d’expérimentations complémentaires sur un pas de temps suffisamment long pour permettre l’installation d’équilibres au sein des agro-écosystèmes étudiés. Cette situation s'observe à la fois en filières pérennes et en cultures assolées. Une des vertus de ces premiers projets EXPE aura été d’installer des dynamiques partenariales nouvelles entre des acteurs de la recherche et du développement autour de thématiques communes, favorables à la synergie des compétences et au partage d’expériences.

 

Retrouvez plus d'informations sur ces projets à partir de la page 'Les projets DEPHY EXPE 2012-2018'.

 

 

2018-2024, la mise en place d'un deuxième réseau

Suite au lancement du plan Ecophyto 2 en 2015, il est clairement établi que des changements des systèmes acutels doivent être réalisés en s'appuyant sur la généralisation et l'optimisation des techniques actuellement disponibles et des mutations profondes des systèmes de production et des filières. A ce titre, il a été demandé de renforcer le dispositif DEPHY et tout particulièrement le réseau EXPE.

Deux appels à projets intitulés ‘Expérimentation de systèmes agro-écologiques pour un usage des pesticides en ultime recours’ ont été lancés en 2017 et 2018 et ont sélectionné 41 projets : 7 en arboriculture, 8 en cultures légumières, 4 en cultures tropicales, 9 en grandes cultures, 4 en horticulture, 5 en viticulture et 4 pluri-filières.

Ces nouveaux projets d’expérimentation ont débuté aux printemps 2018 et 2019 pour une durée de 4 à 6 ans. Ils couvrent une grande diversité de productions agricoles et s’inscrivent dans une démarche d’expérimentation système, travaillant à l’échelle du système de culture, et pour certains d’entre eux à  l’échelle territoriale. Leurs objectifs sont de concevoir, expérimenter et évaluer des systèmes agricoles n’envisageant l’usage des pesticides qu’en ultime recours, c’est-à-dire après examen et mise en oeuvre de toutes les solutions alternatives disponibles.

 

Retrouvez plus d'informations sur ces projets à partir de la page 'Les projets DEPHY EXPE en cours'.

 

Accédez également à :

Structuration

Le dispositif EXPE est structuré autour de projets d'expérimentation, portés par différents acteurs du monde agricole : instituts techniques, chambres d'agriculture, INRAE, FREDON, CIRAD,....

Ces projets sont eux-mêmes composés d'un ou plusieurs sites expérimentaux répartis en métropole et dans les DOM, portés par un réseau de partenaires. Ces sites sont implantés en stations expérimentales, chez des producteurs ou dans des établissements agricoles.

Sur ces sites sont testés un ou plusieurs systèmes de culture en rupture vis-à-vis de l'utilisation des produits phytosanitaires.

 

L'animation par les porteurs de projet s'articule avec celle réalisée par les experts-filières DEPHY pour les dispositifs FERME et EXPE, et par la Cellule d'Animation Nationale DEPHY.

Concepts et méthodes

L'échelle du système de culture

L'échelle de travail privilégiée par le réseau est le système de culture, échelle à partir de laquelle sont élaborées les stratégies de gestion des bioagresseurs qui sont testées. Cette approche « systémique » est celle permettant d’espérer les économies de produits phytosanitaires les plus importantes. Elle autorise la combinaison de leviers d’action à effet partiels mobilisant différents mécanismes de régulation (physiques, biologiques ou chimiques) à différents stades des dynamiques populationnelles permettant de limiter la pression biotique. Elle crée ainsi les conditions de synergies entre pratiques qui rendent la stratégie de gestion des bioagresseurs plus efficiente qu’une pratique classique de protection des cultures, isolée et souvent mise en œuvre dans le cadre d’une relation binaire « 1 bioagresseur - 1 pesticide ». Cette approche présente en outre l’avantage d’intégrer des objectifs plus larges que la seule question de la protection des cultures, notamment les objectifs de production et l’évaluation des performances sur différents enjeux du développement durable. L’intérêt de cette approche réside également dans sa proximité avec la situation réelle que rencontre l’agriculteur. Elle peut constituer en ce sens une dernière mise à l’épreuve d’une innovation.

 

Le concept de système décisionnel

Le modèle ou système décisonnel correspond à l'ensemble des éléments du raisonnement technique de l'expérimentateur ou de l'agriculteur qui, confronté au milieu, aux aléas du climat, aux variations de pression des bioagresseurs, détermine le système de culture.

Cet enchainement de principes d'action peut être représenté sous forme d'un schéma décisionnel qui comporte classiquement les éléments suivants :

  • des objectifs et des résultats attendus : niveau de maîtrise visé pour chaque type de bioagresseur, niveau de tolérance à la présence de bioagresseurs et à leurs effets ;
  • une explicitation de la stratégie de gestion, c'est-à-dire des leviers de gestion ;
  • des règles de décision pilotant l'adaptation des décisions techniques par rapport à l'itinéraire prévisionnel en fonction du climat, de l'état des parcelles cultivées...

Ces concepts sont mobilisés dans DEPHY EXPE et DEPHY FERME pour faciliter la présentation du système de culture expérimenté.

Exemple d'un schéma décisionnel théorique (représentation de la succession de cultures pour les systèmes assolés, et de la succession de stades pour les cultures pérennes)

Exemple d'un schéma décisionnel théorique

 

Vous pouvez retrouver toutes les productions du réseau EXPE sur la page 'Les ressources produites'.