Utiliser des micro-organismes pour lutter contre les ravageurs

Arboriculture
Cultures légumières
Cultures tropicales
Grandes cultures / Polyculture-élevage
Horticulture – PPAM
Viticulture
Vigne
Année de publication 2018
  (mis à jour le 03 aoû 2021)
Source :  EcophytoPIC
Auteur :  M.Gayrard, Ph.Delval et F.Berger
Réferences : 
Levier PIC "Produits de biocontrôle"

Levier PIC "Utiliser des micro-organismes pour lutter contre les ravageurs"

Il s’agit d'appliquer sur les cultures des préparations à base de micro-organismes (produits formulés) qui vont contaminer les ravageurs ciblés par ingestion (notamment les virus et bactéries), ou pénétration directe au travers de la cuticule (notamment les champignons) et entrainer la mort des ravageurs à plus ou moins brève échéance.

Ressources associées

geco2ceppautres


Les insectes ainsi infectés arrêtent toutefois de se nourrir, ce qui stoppe les dégâts faits aux plantes. Ces moyens de lutte biologique peuvent être relativement spécifiques. Ils peuvent agir plus ou moins rapidement : de l’ordre de 24 à 48h dans le cas de bactéries ou de 3 à 10j dans le cas des préparations virales ou fongiques.

On peut citer les champignons Beauveria bassiana contre le charançon du palmier, Metarhizium brunneum contre l’otiorhynque de la vigne, la bactérie Bacillus thuringiensis contre la pyrale du buis ou bien le virus de la granulose contre le carpocapse sur pommier.

 

Ces produits constitués d’organismes vivants peuvent être sensibles aux conditions environnementales (rayonnement solaire, humidité, température), ce qui peut limiter leur persistance d’action sur le terrain. Il faut parfois prévoir des conditions de stockage particulières (au froid), traiter lorsque les conditions climatiques sont favorables et en général renouveler les traitements. On évitera de réaliser certains traitements chimiques incompatibles avec le traitement biologique.

Les interventions réalisées à l’aide des préparations à base de micro-organismes doivent tenir compte d’un risque éventuel d’’apparition de résistances.

Ces produits de lutte biologique sont soumis à homologation selon le règlement CE n°1107/2009 concernant la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques. Le règlement comporte des exigences de données spécifiques aux substances actives microbiennes et aux produits à base de micro-organismes, précisées dans les règlements CE n°283/2013 et n° 284/2013 (respectivement).

geco levier pic
Image
pulvérisation

Titre
Fiche GECO 1

Résumé

Pratiquer la lutte biologique en verger - pulvérisation de micro-organismes

Objectif : protéger les cultures contre les maladies

Consulter la fiche GECO 1
Image
micro-organismes

Titre
Fiche GECO 2

Résumé
 

Pratiquer la lutte biologique à l'aide de micro-organismes

Objectif : réduire les populations de bioagresseurs

 
consulter la fiche geco 2

Titre
Fiche GECO 3

Résumé

Pratiquer la lutte biologique à l'aide de Bacillus thuringiensis

Objectif : lutter contre des ravageurs

consulter la fiche geco 3
cepp levier pic
documents
Autres ressources
 

Documents pratiques

Ressources Ephytia

Fiches Guide ECOPHYTO

Fiches Guide sur les pratiques alternatives aux produits phytosanitaires - Rhône-Alpes

Mots clés pour rechercher des contenus liés

#micro-organismes contre ravageur